Un pays européen a décidé de maintenir l'obligation du port du masque dans les avions en dépit de la suppression de cette restriction par l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) et le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). Il s'agit en effet de l'Espagne, qui n'a pas jugé utile de suivre les recommandations des deux structures. 

L'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) et le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) ont annoncé, mercredi 11 mai, que le port du masque ne sera plus obligatoire dans les avions et les transports en commun à partir du 16 mai prochain en Europe.

« À partir de la semaine prochaine, les masques faciaux ne seront plus obligatoires lors des voyages en avion dans tous les cas, ce qui correspond globalement à l'évolution des exigences des autorités nationales en Europe en matière de transports publics », avait notamment expliqué l'AESA dans un communiqué.

Cette décision ne semble pas faire l'unanimité au sein des pays européens. Elle n'emballe pas en tous cas l'Espagne, qui a décidé de maintenir cette restriction sur son territoire. C'est ce qu'a rapporté notamment le journal français L'Indépendant, jeudi 12 mai, citant la ministre de la Santé espagnole.

À lire aussi :  Youcef Belaïli persona non grata au Qatar

Espagne : Le masque encore obligatoire en avion

« L'UE a précisé que l'utilisation de masques devait être conforme aux mesures nationales. Par conséquent, en Espagne ce n'est pas obligatoire sur les plates-formes ou les aéroports, mais toujours dans les transports publics et les avions »,  a indiqué en effet la ministre de la Santé.

Les voyageurs étrangers sont donc avertis. L'Espagne n'est pas concernée par la mesure prise par l'Union européenne et les voyageurs sont donc appelés à porter les masques dans les avions et les transports en commun.