Une nouvelle polémique autour du célèbre chanteur algérien Cheb Khaled est née en Algérie. Alors que le chanteur annonçait la sortie de son nouveau single « Elle s’appelle Beyrouth », en solidarité avec le Liban, de nombreux Algériens n'ont pas apprécié l'apparition du drapeau du Maroc dans le teaser du clip en question. Et Cheb Khaled n'a pas tardé à répondre aux critiques.

Alors qu'il a annoncé la sortie d'un nouveau single pour le mardi 18 août « Ismouha Beyrouth » (« Elle s’appelle Beyrouth ») où il exprime son soutien au Liban après la double explosion du 4 août qui a provoqué la mort de 171 personnes, la vidéo du lancement du clip du célèbre chanteur algérien a fait déjà beaucoup de bruit.

En effet, on y voit Cheb Khaled en train de chanter avec des drapeaux de l'Algérie, du Liban et du Maroc, accrochés au fond. Une image que beaucoup d'Algériens n'ont pas appréciée en se demandant « ce que faisait le drapeau du Maroc, alors que Cheb Khaled est Algérien », et qu'il chantait pour le Liban. Sur les réseaux sociaux, les internautes algériens n'ont d'ailleurs pas manqué de critiquer vivement le chanteur en le traitant carrément de « traître ».

À lire aussi :  Démantèlement d'un réseau de trafic de migrants et de cocaïne de et vers l'Algérie

Cheb Khaled répond à ses détracteurs en Algérie

Face à la multitude de messages et des commentaires le critiquant, Cheb Khaled n'a pas tardé à répondre aux attaques à travers son compte officiel Instagram. S'adressant à ses détracteurs en Algérie, celui qu'on surnomme le « king du raï » a écrit : « Ils nous font honte, nous devons tous être unis sur cette terre qui va très mal en ce moment. Ils se focalisent sur une appartenance d'un pays qu'ils déshonorent ». Le chanteur de raï algérien poursuit en affirmant être « avant tout un citoyen du monde ».

Le chanteur algérien confirme son attachement au Maroc

Il faut dire que ce n'est pas la première fois que Cheb Khaled est au centre de ce genre d'incident. En juillet 2019, le chanteur algérien avait beaucoup irrité les Algériens en sortant une chanson en soutien pour l’équipe du Maroc lors de la CAN 2019, alors que l'Algérie était engagée dans la même compétition, qu'elle avait d'ailleurs remportée.

Notons que le chanteur algérien entretient une relation particulière avec le Maroc depuis de nombreuses années. Marié à une Marocaine, Cheb Khaled est également un ami proche du Roi du Maroc, Mohammed VI. Ce dernier l'avait d'ailleurs aidé à obtenir la nationalité marocaine, en août 2013, et lui a même offert une villa dans la station balnéaire de Saïdia, non loin de la frontière algérienne. Cheb Khaled avait d'ailleurs essuyé beaucoup de critiques en Algérie, pour avoir accepté  le passeport marocain des mains du roi Mohammed VI.

À lire aussi :  Métiers en tension : Vers la régularisation de « quelques milliers » de travailleurs par an

Lire aussi : Algérie-Maroc : Comprendre les rivalités entre les deux pays (Vidéo)