Depuis quelques semaines, l'Algérie est frappée de plein fouet par une importante vague de contaminations au Covid-19. Une situation qui a provoqué une grave crise sanitaire marquée par une saturation des hôpitaux et surtout une pénurie d’oxygène dans la quasi totalité des structures sanitaires du pays.

Cette crise a surtout mis à nu les carences des pouvoirs publics en matière de prise en charge des malades. Il aura d'ailleurs fallu la mobilisation citoyenne aux quatre coins du pays et aussi chez la diaspora, à travers des actions de solidarités, pour venir en aide aux malades. Devant cette situation, la France a affiché sa disponibilité pour venir en aide de l'Algérie pour faire face aux conséquences de la pandémie.

Le Quai d'Orsay réitère sa proposition d'aide à l'Algérie

Lors d'un point de presse tenu ce jeudi 5 août, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a été interrogé à propos du soutien de la France à l'Algérie dans le cadre de la nouvelle vague de Covid-19. « Comme elle le lui a indiqué à plusieurs reprises, la France est disponible pour aider l'Algérie à faire face aux conséquences de la pandémie », répond le chef de la diplomatie française.

« Dès à présent, ce soutien français se traduit notamment par les programmes d’aide de l'Union européenne et du mécanisme COVAX que la France et ses partenaires européens promeuvent et soutiennent massivement depuis l'origine », ajoute Jean-Yves le Drian, qui révèle que l'Union européenne « s'est engagée dès avril 2020 à fournir une aide de 43 millions d'euros à l'Algérie pour appuyer le système national de santé publique ».

À lire aussi :  Abdelmadjid Tebboune réagit aux nouvelles déclarations de Pedro Sánchez sur le Sahara occidental

750 concentrateurs d'oxygène ont été envoyés le 30 juillet en Algérie

Dans ce cadre, « 6 millions de masques et de nombreux équipements de dépistage (400'000 tests antigéniques, 20'000 tests PCR, 100'000 kits d’extraction PCR et deux appareils de dépistage) ont déjà été fournis », ajoute le communiqué du Quai d'Orsay. Selon la même source, « un premier lot de 750 concentrateurs d’oxygène, sur une commande globale d'urgence de 3000 unités », a été envoyé le 30 juillet dernier en Algérie. « 1,1 million de masques sanitaires ont également été acheminés le 25 juillet au profit des professionnels de la santé », ajoute le communiqué.