Le pass sanitaire va s’étendre à compter du 9 août à plusieurs secteurs en France. C’est le cas particulièrement pour les transports longue distance (TGV, avions, car). À ce propos, les autorités françaises vont mettre en place un dispositif qui permettra aux voyageurs étrangers désirant se rendre en France d’obtenir ce fameux sésame. 

Le gouvernement français va mettre en place un dispositif permettant aux touristes vaccinés hors de l’Union européenne d’obtenir un pass sanitaire, a annoncé ce jeudi 5 août le secrétaire d’État chargé du Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne. « Notre objectif est que, dès le 9 août, ces touristes présents sur le sol national puissent obtenir des pass sur le même modèle que les Français établis hors de France », a-t-il déclaré sur France Inter. « Nous mettons en place un dispositif dédié évolutif qui va monter en puissance pour faire face à ces demandes », a-t-il ajouté.

Les touristes étrangers bénéficieront d’un pass sanitaire en France

Ainsi donc, les touristes étrangers vaccinés désirant voyager en France, pourront désormais bénéficier du pass sanitaire. Ce document, exigé dans plusieurs secteurs, permettra aux touristes de se rendre dans de nombreux lieux sans aucune restriction. Cette décision du gouvernement français d’étendre le pass sanitaire pour les voyageurs étrangers intervient quelques jours après celle qui concerne les Français expatriés.

Depuis le 2 août, le gouvernement français a mis en place un dispositif pour que les expatriés français vivant hors de l’Union européenne et vaccinés à l’étranger « avec des vaccins reconnus par l’Agence européenne des médicaments » puissent obtenir un pass sanitaire spécial. L’avis du Conseil constitutionnel sur le projet de loi sanitaire est attendu ce jeudi 5 aout, et l’extension du pass sanitaire aux cafés, restaurants, foires, salons professionnels, voyages en avion ou longs trajets est prévue lundi 9 aout.

Qu’est-ce que le pass sanitaire ?

Le pass sanitaire est un dispositif de contrôle mis en place dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19. Il vise à certifier que la personne qui le présente est protégée conte le Covid. Il doit être présenté par toute personne de 18 ans et plus (les 12 – 17 ans devraient aussi être concernés à compter du 30 septembre) pour accéder à certains événements. Trois documents peuvent être présentés dans le cadre du pass sanitaire :

  • Un certificat de rétablissement : il s’agit d’une preuve que la personne a été infectée par le Covid-19 il y a moins de six mois et est donc immunisée. Concrètement, il s’agit d’un test RT-PCR ou antigénique positif datant de onze jours à six mois
  • Un test PCR ou antigénique négatif : il doit dater de moins de 48 h pour accéder aux établissements en France et de moins de 72 h pour passer les frontières. Les autotests ne sont pas autorisés
  • Une attestation de vaccination : pour être valable, elle doit correspondre à un schéma vaccinal complet. Il faut donc avoir reçu sa seconde dose depuis au moins sept jours pour les vaccins à deux doses (Pfizer, AstraZeneca, Moderna) et depuis au moins quatre semaines pour les vaccins unidoses (Johnson & Johnson).