Omra : Date de retour des étrangers et conditions d'entrée

Après 18 mois d’interdiction en raison de la pandémie du Covid-19, la Omra à la Mecque est à nouveau autorisée pour les pèlerins étrangers. Les autorités saoudiennes ont annoncé ce dimanche 8 août la date du retour de la Omra pour les pèlerins étrangers. 

L'Arabie saoudite va rouvrir le pèlerinage de la Omra (petit pèlerinage) à la Mecque aux pèlerins de l'étranger vaccinés contre le Covid-19, selon une dépêche de l'agence de presse saoudienne officielle de ce dimanche 8 août. Les autorités saoudiennes commenceront à accepter les demandes d'entrée dans le pays à partir du lundi 9 août, précise la même source, citant le ministère saoudien du Hajj et de la Omra.

Vidéo Sanctions sur les visas par la France : La Tunisie exemptée

Retour de la Omra à partir du 9 août pour les pèlerins étrangers

Ainsi donc, l'Arabie saoudite va commencer à accepter à partir du 9 août, l'entrée sur son territoire des pèlerins étrangers vaccinés pour la Omra. Jusqu'à présent, seuls les pèlerins vaccinés résidant dans le pays pouvaient effectuer la Omra. Les pèlerins étrangers devront également être vaccinés avec un sérum reconnu par l'Arabie saoudite, et se soumettre aux règles de quarantaine, précise-t-on. Les frontières de l'Arabie saoudite avaient été fermées il y a 18 mois en raison de la pandémie.

« Quelque 500 entreprises et établissements s’apprêtent à accueillir des pèlerins étrangers pour accomplir la Omra à partir du 9 août 2021, à condition qu’ils soient complètement vaccinés contre la Covid-19 et qu’ils respectent un protocole sanitaire à même de préserver la santé des pèlerins », indique Hani Ali Al-Amiri, membre de la commission saoudienne du Hajj et de la Omra.

Omra : Des agences externes et des sites web de réservations internationales disponibles

Il existe plus de 6'000 agences externes et environ 30 sites web et plateformes de réservations internationales disponibles pour les pèlerins étrangers souhaitant réserver leur voyage pour accomplir la Omra, a-t-il précisé. Il a relevé que grâce aux plateformes en ligne, les pèlerins peuvent acheter l’ensemble de leur programme de voyage, de transport, d’hôtellerie et de restauration.


Vous aimez cet article ? Partagez !