Nouvelles mesures pour les voyageurs arrivant en France depuis l’Algérie et le Maroc. Les deux pays ont été placés, mercredi 18 août, sur la liste rouge par la France en raison de l’évolution locale de la pandémie de Covid-19. Les deux États du Maghreb étaient jusqu’ici en orange. L’arrêté entrera en vigueur à compter du samedi 21 août.

L’Algérie et le Maroc rejoindront, à partir du samedi 21 août, la Tunisie parmi les pays placés sur liste rouge par la France. Une décision prise alors que le Maroc et l'Algérie sont confrontés à une flambée de contaminations depuis plusieurs semaines.

L'Algérie sur la liste rouge de la France à partir du 21 août

L’arrêté identifiant les zones de circulation de l’infection du virus SARS-CoV-2 a été modifié mercredi 18 août pour y inclure l'Algérie et le Maroc. « Le présent arrêté sera publié au Journal officiel de la République française et entrera en vigueur le 21 août », précise l’arrêté ministériel.

L’Algérie et et Maroc étaient jusqu’ici placés sur liste orange par la France. Les deux pays étaient alors considérés comme des territoires « où la circulation du virus existe encore, mais est maîtrisée et où il n’y a pas de variant préoccupant ». Ils rejoignent désormais la Tunisie, autre pays du Maghreb placé sur liste rouge depuis le 18 juillet dernier.

À lire aussi :  Il devait faire la ligne Oran-Paris : Un avion d'Air Algérie dérouté vers Lyon

Les personnes non vaccinées ne pourront plus entrer en France, sauf pour motif impérieux

Les personnes non vaccinées venant du Maroc ou de l'Algérie ne pourront plus entrer en France, sauf pour motif impérieux. Au-delà de la situation sanitaire du pays, l'autre facteur essentiel pour ces personnes désirant se rendre en France sera la vaccination : pour les non-vaccinés, il faudra qu'ils se soumettent à un test antigénique lors de leur arrivée en France ainsi qu'à un isolement obligatoire et contrôlé de 10 jours.