Le flux de migrants clandestins qui tentent de rallier l'Europe depuis les pays du Maghreb en bateau s'intensifie. Face à des frontières maritimes fermées, les migrants maghrébins et subsahariens parviennent tout de même à quitter le pays et à voguer vers l'Europe. Les autorités tunisiennes ont en effet réussi à intercepter des centaines d'embarcations et à sauver plus de 2000 migrants, depuis le début du mois d’août.

Les unités des Garde-côtes relevant du district de la Garde Maritime du centre de la Tunisie ont réussi, les 22, 23 et 24 août 2021, à déjouer environs 24 tentatives de migration irrégulière vers les côtes européennes et à secourir près de 370 migrants, dont des femmes et des mineurs de nationalités tunisienne et subsahariennes.

Plus de 2100 migrants clandestins sauvés au large de la Tunisie depuis le début du mois d'août

Depuis le début du mois d’août, les unités précitées ont réussi à contrecarrer environ 130 opérations de migration irrégulière, et à sauver plus de 2100 migrants clandestins de nationalité tunisienne et subsaharienne partis des côtes tunisiennes de Mahdia, Kerkennah et Sfax vers le sud de l'Europe, rapporte ce mercredi 25 août le média Jawhara fm.

Des unités de gardes-marine sur les côtes de Médenine, avec la participation de la zone marine flottante « Aigle 6 » à Zarzis, ont déjoué mardi 24 août trois tentatives de migration irrégulière depuis la Tunisie vers les côtes européennes et arrêté 40 personnes, dont des familles accompagnées de jeunes enfants et nourrissons, selon une source sécuritaire cité ce mercredi 25 août par Jawhara fm.

À lire aussi :  Paris-Alger à pied : Le jeune algérien arrive bientôt en Tunisie

Dans le même contexte, les services de sécurité tunisiens ont également réussi, le 24 août,  à arrêter dans la ville de Djerba, une personne considérée comme l'un des plus grands éléments accusés d'avoir organisé des voyages migratoires irréguliers depuis la Tunisie vers les côtes européennes.