Face à la hausse des contaminations au Covid-19 dans la plupart des pays, l'Espagne a décidé de serrer la vis concernant les voyages, en décidant de prolonger les mesures de restrictions pour les voyageurs étrangers d'une période d'un mois.

Le gouvernement espagnol a décidé, le 31 août, de prolonger les restrictions imposées aux voyageurs venant de l'extérieur de l'espace Schengen pour des raisons non essentielles jusqu'au 30 septembre, en raison de la crise sanitaire persistante causée par le Covid-19.

L’Espagne prolonge les restrictions de voyage jusqu'au 30 septembre

Selon le journal officiel, le gouvernement espagnol a indiqué qu'il prolongerait d’un mois les restrictions qu'il a imposées en juillet dernier, et ce jusqu'au 30 septembre prochain, en raison de la situation épidémiologique enregistrée dans de nombreux pays hors Union européenne (UE), dont l’Algérie, le Maroc et la Tunisie.

Selon la même source, le gouvernement espagnol a confirmé que la liste des pays exclus de la décision antérieure sera maintenue et concerne l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, Singapour, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Chine, Hong Kong et Macao.

Voici les conditions pour voyager en Espagne

Tout passager devant se rendre en Espagne par avion ou par bateau, y compris en transit, doit compléter un formulaire personnel et non transférable. Une fois ce formulaire complété et signé, le voyageur reçoit un QR code associé à son voyage qu'il doit conserver sur son téléphone portable ou imprimer afin de pouvoir passer le contrôle sanitaire aéroportuaire.

À lire aussi :  Nouveaux vols d'Air Algérie : Les Algériens de France frustrés

L'entrée sur le territoire espagnol en provenance d'une région à risque par voie aérienne, maritime ou terrestre est soumise à la présentation d'un certificat justifiant d'une vaccination complète contre le Covid-19 depuis au moins 14 jours, d'un test PCR négatif de moins de 72 heures ou antigénique de moins de 48 heures (test antigénique).

Les enfants âgés de moins de 12 ans, les voyageurs en correspondance aérienne (transit) et les équipages des moyens de transport internationaux dans le cadre de leur activité ne sont pas concernés par la présentation de ces certificats.

Ne sont pas concernés par la présentation de l'un de ces certificats : les enfants âgés de moins de 12 ans, les voyageurs en correspondance aérienne (transit) et les équipages des moyens de transport internationaux dans le cadre de leur activité et, pour une entrée par voie terrestre, les professionnels du transport routier entrant en Espagne dans le cadre de leur activité, les travailleurs transfrontaliers et les résidents de la zone frontalière pour des déplacements ne dépassant pas un rayon de 30 km de leur lieu de résidence.