Décidemment, les idées ne manquent pas pour révolutionner le football. Après le projet avorté de Super League européenne, la FIFA envisagerait la possibilité d’organiser une Coupe du Monde tous les 2 ans, au lieu d’une tous les 4 ans comme cela a été le cas depuis des dizaines d’années.

La Fédération internationale de football (FIFA) se prononcera sur le projet d’organisation d’un Mondial de football tous les 2 ans au lieu de l’actuel rythme quadriennal « d’ici la fin de cette année », a annoncé mercredi 8 septembre son président, Gianni Infantino.

« Ce processus de consultation […] sera très complet, très large et nous espérons l’achever d’ici la fin de cette année », a déclaré Infantino dans une vidéo transmise le 8 septembre à l’AFP par la FIFA. « Nous étudions le calendrier, nous consultons tout le monde, à commencer par les acteurs du football », a-t-il lancé, assurant solliciter les « clubs du monde entier », dont les puissants clubs européens.

La FIFA prévoit un nouveau calendrier de matches d’ici 2024

« Le calendrier actuel des matches internationaux arrive à son terme en 2024. Donc d’ici 2024, nous devons avoir un nouveau calendrier de matches. Donc il faut prendre des décisions d’ici la fin de cette année », a-t-il ajouté.

L’UEFA a fait part mercredi 8 septembre de son opposition au projet d’une Coupe du monde tous les deux ans, assurant que cela « diluerait » le « joyau » du football mondial, selon son président Aleksander Ceferin.

Le projet d’une Coupe du Monde tous les 2 ans rencontre une forte opposition

Lors d’une réunion mardi 7 septembre à Lausanne en Suisse, l’Association européenne des clubs (ECA) a pour sa part estimé n’avoir pas été formellement consultée à ce sujet. « Nous n’avons pas encore la moindre proposition sur la table de la part de la Fifa sur ce à quoi ressemblerait une Coupe du monde tous les deux ans. Mais dans le calendrier actuel, il n’y a pas la place », a déclaré à la presse Michael Gerlinger, vice-président de l’ECA.

L’association mondiale des Ligues professionnelles (WLF) a également critiqué dans un communiqué mercredi  8 septembre un projet qui « porterait atteinte à l’économie du football et à la santé des joueurs ». L’Association précise qu’elle « s’opposera à tout projet de tenir la Coupe du Monde de football tous les deux ans et porter ainsi atteinte à l’histoire et la tradition d’une compétition qui signifie tant ».

Mardi 7 septembre, une cinquantaine d’organisations de supporters du monde entier avaient aussi affirmé leur opposition, précisant n’avoir « ni le temps, ni l’argent, ni la capacité de (se) rendre à l’autre bout du monde tous les 24 mois […] dans une compétition dévalorisée ».