Les deux clubs algériens engagés dans la ligue des champions africaine, le CR Belouizdad et l’ES Sétif, ont raté leur entrée dans la compétition. Le champion d’Algérie en titre et son dauphin se sont en effet inclinés en matchs aller du tour préliminaire chez respectivement l’Akwa United (Nigéria) et le FC Fortune (Gambie).

Les Algériens étaient pourtant favoris dans la mesure où ils avaient affaire à deux formations inconnues au bataillon. Les adversaires du CRB et de l’ESS ne pouvaient nullement inquiéter les deux représentants algériens habitués à cette compétition depuis quelques années.

Les Belouizdadis ont réalisé d’ailleurs un bon parcours lors des précédentes éditions de cette compétition. L’ESS qui a disputé la coupe de la CAF la saison passée a également marqué les esprits. D’aucuns estimaient que les deux équipes allaient faire mieux cette année. Cependant c’est bien mal parti pour eux. Certes, la partie est loin d’être totalement perdue pour eux, sachant qu’il reste encore un match retour à disputer à domicile. Les représentants algériens ont, en effet, une belle chance pour se ressaisir et renverser la vapeur, mais toujours est-il qu’ils pouvaient se rassurer déjà lors de ces manches aller.

Sétif condamné à une remontada, le CRB mieux loti

L’Aigle noir est condamné d’ailleurs à réussir une véritable remontada pour éviter une sortie peu honorable. L’ESS a lourdement chuté en effet samedi en match aller (3-0) en Gambie face donc à la modeste équipe du FC Fortune. La tache s’annonce difficile, mais pas impossible pour les Noirs et blancs qui feront certainement tout pour laver l’affront.

La mission du CRB s’annonce moins compliquée dans la mesure où ils ne se sont inclinés que sur le score étriqué d’un but à 0. Un  but inscrit, notons-le, dans les ultimes minutes de la rencontre disputée dimanche 12 septembre.  Les banlieusards de la capitale, Alger, doivent cependant se méfier de cette équipe du Nigéria qui les a surpris contre toute attente lors du match aller.