Un espace culturel baptisé du nom de Matoub Lounès a été inauguré ce samedi 25 septembre 2021 à Morsang-sur-Orge (en Essonne). Un vibrant hommage a été rendu pour la circonstance au chantre de la chanson Kabyle, en présence de sa veuve Nadia Matoub.


« Le rebelle » Lounès Matoub a été à l'honneur, ce samedi 25 septembre, à Morsang-sur-Orge, une commune française située dans le département de l'Essonne en région Île-de-France. En effet, un hommage lui a été rendu à l'occasion de l'inauguration d'un espace cultuel portant son nom. Comme à chaque évènement lié à ce chanteur kabyle engagé, une foule nombreuse a été au rendez-vous pour assister à la manifestation et rendre un énième hommage à l'enfant prodigue d'Ath Douala.

Nadia Matoub présente à l'inauguration du centre culturel Matoub Lounès à Morsang-sur-Orge

Parmi les présents, en plus des représentants des autorités locales, on pouvait reconnaitre les chanteurs Mouloud Zedek et Akli D. L'épouse du défunt, Nadia Matoub, était également présente. Lors de la prise de parole, cette dernière a tenu à remercier tous les présents et tous ceux qui ont œuvré à l'organisation de cet évènement et au baptême de cet espace cultuel du nom de Lounès Matoub. Pour elle, ce dernier aurait été fier et content de cet hommage. Après l'inauguration du centre culturel, les présents ont été invités à entrer et à découvrir la plaque commémorative sculptée à l'effigie de Lounès Matoub.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

Il y a lieu de souligner par ailleurs que cet évènement a été initié par l'association franco-berbère de Morsang Sur Orge, le Réseau citoyen de la coordination des berbères de l'Essonne, le réseau citoyen de la coordination des Berbères de France et la municipalité de Morsang sur Orge.

Pour rappel, Lounès Matoub est né le 24 janvier 1956 à Taourirt Moussa, dans la commune d'Aït Douala, dans la région de Kabylie. Il est mort assassiné le 25 juin 1998 à Thala Bounane.