La compagnie aérienne belge TUI Fly propose des vols entre l'Algérie et la Belgique pour le mois d'octobre. Cela parait étrange puisque la Belgique ne fait pas partie des pays desservis dans le cadre de la réouverture partielle des frontières algériennes.


En effet, la compagnie belge met en vente des billets entre les villes de Charleroi et Alger, et ce, pour 5 vols à la fin du mois d'octobre et 3 vols pour le début du mois de novembre. TUI Fly permet à ses clients, notamment les Algériens établis en Belgique, de réserver pour un déplacement vers l'Algérie.

Pour les voyageurs qui visitent le site internet de la compagnie aérienne, il est aisé de constater les 8 dates proposées pour un déplacement entre Alger et Charleroi. Il s'agit des 21, 24, 26, 28 et 31 octobre ainsi que des 2, 4 et 7 novembre.

Pourquoi TUI Fly propose des vols vers l'Algérie ?

Visiblement, TUI Fly agit de la sorte en prévision d'une décision des autorités algériennes concernant le nombre de vols à augmenter ou les destinations à élargir. Mais, cela reste une pratique frustrante pour les voyageurs qui paient leurs billets, particulièrement les Algériens de Belgique.

En fait, cette pratique date du mois d'août, plus précisément du jour où les autorités algériennes ont décidé d'augmenter le nombre de vols de 18 à 64 vols par semaine. Malheureusement, l'État ne rouvre toujours pas la ligne entre l'Algérie et la Belgique.

À lire aussi :  Vols vers la France : Des ressortissants algériens lancent une pétition

Cette fermeture des frontières laisse dans le désarroi les Algériens de Charleroi, de Bruxelles, de Mons et de Liège qui ne trouvent toujours pas de vols pour l'Algérie. Mais, la frustration est encore plus grande quand le remboursement des billets s'avère compliqué, après l'annulation des vols.

Effectivement, TUI Fly finit toujours par annuler les vols proposés parce que la réouverture des frontières décidée en juin 2021 ne concerne toujours pas les aéroports belges. Et cela pénalise lourdement les ressortissants algériens établis dans le « Plat pays ».