De nos jours, les Algériens à l’instar d’autres nationalités qui veulent travailler en dehors de leurs pays sont confrontés à un dilemme juridique. Pour décrocher un travail à l’étranger, le candidat est soumis à une multitude d’obstacles, notamment pour l’obtention du permis de travail et du visa d’entrée au pays d’accueil. C’est dans le but de faciliter ce processus que de nombreux pays, notamment au sein de l’UE, ont décidé d’introduire un visa spécifique appelé Visa pour « digital nomade ».


L'introduction du Visa Digital Nomade dans certains pays de l'Union européenne (UE), mais aussi dans d’autres pays du monde à l’instar de l’Australie, du Mexique et de l’émirat de Dubaï, a rendu le processus de voyage tout en travaillant, plus accessible et productif en même temps.

Qu'est-ce qu'un Visa pour digital nomade ?

Les visas pour digital nomades sont des autorisations de voyage qui régularisent le statut des travailleurs en mouvement. Tout comme les visas touristiques, ils sont faciles à obtenir. Ils permettent des séjours de longue durée.

Le visa digital nomade permet à son détenteur de travailler lors de son séjour dans le pays, à condition qu’il le fasse de manière indépendante et à distance. Il faut que le travailleur prouve qu’il est un digital nomade et qu’il peut subvenir financièrement à ses besoins pour toute la durée de son séjour à l’étranger.

À lire aussi :  Algeria Airlines : Ce qu'il faut savoir du changement de nom d'Air Algérie

5 pays de l'UE proposent déjà un visa pour digital nomade

Cette démarche peut être effectuée en fournissant des documents financiers tels que des extraits de compte et des factures. Chaque pays délivrant des visas pour digital nomade possède ses propres politiques et règlements.

Certains pays permettent aux citoyens éligibles de faire leur demande en ligne. D’autres requièrent de soumettre la demande en personne à l’ambassade ou au consulat. Jusque là cinq pays européens, proposent un visa pour digital nomades. Il s’agit de l’Allemagne, le Portugal, la République tchèque, la Norvège et l’Estonie.

La Roumanie va aussi introduire le visa pour digital nomade

Un sixième pays vient de s’ajouter à la liste des pays de l’Union européenne (UE) qui proposent le fameux sésame. En effet, la Roumanie rejoint la liste restreinte des pays européens et lancera le Digital Nomad Visa, le Sénat roumain ayant voté en faveur de la mise en œuvre d'un tel programme.

Grâce à ce programme, les citoyens d'autres pays intéressés par les emplois indépendants du temps et du lieu, principalement engagés dans les domaines spécifiques tels que la technologie, le marketing ou la finance, sont autorisés à travailler en Roumanie, rapporte le 30 septembre SchnegenVisaInfo.

« Cette initiative juridique a été élaborée après des mois de travail en collaboration avec le ministère de la Recherche, de l'Innovation et de la Numérisation, ainsi qu'avec des experts travaillant avec le ministère de l'Intérieur et le ministère des Affaires étrangères », affirme à ce propos Diana Buzoianu, membre de la Chambre des députés et instigatrice du projet de loi.

À lire aussi :  Air Algérie lance ses vols sur le réseau africain

« J'ai lancé le projet, car j'avais confiance qu'il s'agirait d'une loi à travers laquelle des ressources financières peuvent être transférées vers la Roumanie, comme de nombreux autres États membres de l’UE l'ont déjà fait », ajoute-t-elle.