Un jeune Algérien, considéré comme un délinquant notoire, a semé la terreur dans la ville espagnole de Palma. Il a été arrêté cette semaine pour la 10e fois pour différents délits, notamment pour vol avec violence et intimidation. Un fait divers rapporté par le journal régional Ultima Hora.

Âgé de 19 ans, ce jeune Algérien s’est rendu coupable de plusieurs délits, parfois graves, notamment depuis le 16 septembre. Ce jour-là, en compagnie de trois personnes, il a agressé un homme pour lui subtiliser son téléphone et son argent. Dénoncés par la victime, ils ont été appréhendés par les éléments de la police. Quelques jours plus tard, ils se pointent chez le jeune homme qui les a dénoncés pour l’agresser violemment avec un couteau et du gaz-poivre.

Parmi les délits dont il est accusé, un autre qui relève plutôt du pénal. Une agression au couteau et au marteau dont il s’est rendu coupable, avec la complicité d’un acolyte, contre un travailleur indépendant qui venait d’empocher ses honoraires. L’agression a eu lieu en plein jour, à un moment où leur victime s’apprêtait à déposer ses 600 euros dans un distributeur automatique.

Avant cette violente attaque, le jeune délinquant algérien, dont l’identité n’a pas été révélée, a aussi tenté de cambrioler une maison dans la localité de Pere Garau. Mais l’alarme s’est déclenchée et il a dû s’enfuir. Il s’est aussi rendu coupable du vol d’un Scooter, rapporte encore le média espagnol.

Mais l’acte plus grave dont il est accusé, c’est l’incendie qu’il aurait allumé dans une maison. Il s’y est introduit par effraction pour un cambriolage, et la femme qui y habitait s’était cachée dans l’une des pièces de la maison. Elle sera finalement secourue par les pompiers après le déclenchement d’un incendie à l’intérieur de la maison, d’où l’appelation de la presse espagnole de « maison de la terreur ».

Après ce grave incident qui aurait pu coûter la vie aux occupants de la maison, le jeune Algérien s’est caché pour se faire oublier, après avoir échappé à une arrestation. Mais, il n’a pas pu patienter longtemps avant une nouvelle descente vers la même maison, où il sera appréhendé pour la 10e fois, selon un décompte fait par la police de Palma.