Entrant dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, de nouvelles conditions d’entrée en Tunisie ont été décidées par les autorités du pays. C’est le ministère tunisien de la Santé qui les a annoncées, mercredi 13 octobre, dans un communiqué publié sur sa page Facebook. 

Ainsi, selon les nouvelles dispositions, le voyageur sera toujours dans l’obligation, à son arrivée en Tunisie, de présenter un test RT-PCR effectué moins de 72 avant l’enregistrement pour le voyage, indique le ministère tunisien de la Santé dans son communiqué. Sont exemptes de cette condition, “les personnes ayant achevé leur vaccination, contre le covid- 19 au moins 14 jours avant le voyage”, ajoute la même source.

Par ailleurs, ajoute le ministère, les personnes non-vaccinées contre cette maladie ou celles qui n’ont pas encore complètement terminé leur vaccination, seront dans l’obligation d’observer un confinement sanitaire de 7 jours au niveau d’un des centres réquisitionnés à cet effet en Tunisie.

Confinement de 7 jours

Le passager sera en outre appelé à effectuer un test PCR 24 avant la fin de son confinement. “Si le test s’avère positif, le voyageur sera mis en isolement”, indique encore le département ministériel de la Santé. Ce dernier précise que les personnes complétement vaccinées, les mineurs âgés de moins de 18 ans et les enfants accompagnés par des personnes vaccinées ne sont pas concernés par cette disposition.

Par ailleurs, les voyageurs qui se rendent sur le territoire tunisien pour un motif de soins dans l’un des hôpitaux du pays, doivent être munis d’une autorisation délivrée au préalable par les services du ministère de la Sante de la Tunisie.

Les autorités tunisiennes, indique la même source, tiennent à l’application et le respect strict de ces mesures. Le ministère de la Santé affirme dans son communiqué que les réfractaires seront punis. A noter enfin que ces dispositions entreront en vigueur “72 heures après leur publication”.