Suspendues depuis mars 2020 en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, les dessertes maritimes pour les voyageurs entre l’Algérie, la France et l’Espagne sont désormais autorisées à reprendre. C’est ce qu’a annoncé le 12 octobre dernier le ministère algérien des Transports.   

Ainsi donc, la compagnie maritime Algérie Ferries reprendra officiellement ses activités le jeudi 21 octobre, à destination d’Alicante en Espagne à raison de deux dessertes par semaines en aller-retour depuis Alger et Oran.

Le premier voyage est prévu le 21 octobre à 19 h, à bord du navire El Djazair II, depuis le port d’Oran vers celui d’Alicante en Espagne, selon le programme dévoilé par Algérie Ferries, le 13 octobre sur son site. Le retour depuis Alicante vers Oran est programmé pour le vendredi 22 octobre à 19 heures. Algérie Ferries a également  programmé sa première desserte entre Alger et Marseille en France le 1er novembre à bord du nouveau ferry Badji Mokhtar 3, qui sera mis en exploitation pour la première fois.

Le prix des billets pour les traversées maritimes d'Algérie Ferries

Le directeur général adjoint d’Algérie-Ferries, Karim Bouzenad, a affirmé, dans un entretien ce vendredi 15 octobre au quotidien arabophone Echorouk que les prix des billets lors de la prochaine reprise des activités « seront pratiquement au même niveau » que ceux pratiqués avant l'arrêt des dessertes en mars 2020.

À lire aussi :  Vols vers la France : Des ressortissants algériens lancent une pétition

« La compagnie appliquera presque les mêmes prix qu'avant Covid 19 », affirme-t-il. « Par exemple, un billet pour adulte sur les sièges est de 260 euros lors de la réservation depuis l'étranger et environ 36 000 dinars pour les réservations en Algérie », ajoute-t-il.

Ce qu'il faut savoir sur la taxe véhicule d'Algérie Ferries

Le même responsable a également a expliqué que « le prix pour le passage des véhicules des voyageurs à bord des navires d’Algérie Ferries, qui était de 500 euros avant la pandémie, est le même qui sera appliqué après la reprise de l'activité » et cela « sans limitation de poids des bagages », ajoute-t-il.

Le protocole sanitaire imposé aux voyageurs d'Algérie Ferries

Concernant les réservations, le DG adjoint, d’Algérie Ferries a expliqué qu' « il existe un protocole sanitaire très strict, approuvé par les services du ministère de la Santé, et est appliqué depuis le processus de réservation au niveau des agences commerciales jusqu'à l’embarquement du passager  à bord du navire ». Dans le même contexte, Karim Bouzenad a indiqué que « les procédures de reprise de l'activité imposent au voyageur un test PCR de 72 heures avant de prendre le bateau, dans les deux sens, depuis ou vers l’Algérie ».

À lire aussi :  Vols annulés : Vers une baisse du montant des indemnisations ?

« Le test  PCR de moins de 72 heures avant le départ est obligatoire pour tous les passagers des navires de la compagnie maritime pour les passagers, et même pour ceux qui ont reçu deux doses du vaccin contre le Covid-19 », explique-t-il.