Le Québec veut recruter 4 000 travailleurs du secteur de la Santé à l'étranger. Les pays du Maghreb, à savoir l'Algérie, la Tunisie et le Maroc, sont concernés par cette offre d'emploi. C'est ce qu'a rapporté radio Canada le mardi 12 octobre dernier, citant le porte-parole du ministère de la Santé et des Services sociaux.

4 000 postes à pourvoir au Québec dans le secteur de la Santé

« Pour 2021-2022, Recrutement Santé Québec (RSQ) a reçu plus de 4 000 mandats de la part de 28 établissements de santé et de services sociaux, principalement pour les titres d’emploi d’infirmières (3500), de travailleurs sociaux, d'orthophonistes et de physiciens médicaux », a indiqué ce dernier.

Cette décision a été prise, selon la même source, pour faire face au manque de main d'œuvre auquel se trouve confronté le secteur sanitaire dans cette province du Canada. Selon le ministère de la Santé, la période retenue pour le dépôt des dossiers des candidatures est du 12 octobre (9 h, heure du Québec) au 5 novembre 2021. Les entretiens d'embauche sont prévus entre 15 et le 26 novembre 2021. Ces entretiens se feront en ligne, explique le ministère, qui précise que les pays de diplomation en soins infirmiers acceptés sont l'Algérie, le Maroc, la Tunisie, le Cameroun et Maurice.

À lire aussi :  Transavia annonce l'inauguration de sa ligne Paris-Béjaïa : Programme et prix

Conditions et démarches à suivre pour déposer un dossier de candidature

Pour accéder au concours, le ministère souligne que le candidat doit remplir les conditions suivantes :

  • Détenir un diplôme d’enseignement supérieur qualifiant en soins infirmiers provenant de l'Algérie, du Maroc, de la Tunisie, du Cameroun ou de Maurice ;
  • Détenir une année d'expérience minimum dans un milieu comparable aux établissements de santé et services sociaux du Québec, dont 6 mois en médecine et chirurgie effectués au cours des 4 dernières années ;
  • Avoir le niveau avancé de français – la réussite d’un test de français sera exigée ultérieurement dans le processus ;
  • Être volontaire pour s'installer dans l'une des régions ciblées au Québec (région déterminée par RSQ).

Les personnes intéressées sont appelées à s'inscrire sur une plate forme dédiée à cette opération. Une convocation sera envoyée aux candidats dont le profil est convainquant aux yeux des recruteurs.

L'offre du Québec aux travailleurs de la Santé n'est pas un programme spécifique d'émigration

Il est cependant à noter que cette offre d'emploi ne sera pas accompagné d'un quelconque programme d'immigration. Ces travailleurs pourront être recrutés « par l’entremise du Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET) », explique le cabinet de la ministre de l’Immigration, Nadine Girault, à Radio Canada. Les travailleurs retenus seront liés avec des contrats de travail de 2 à 3 ans, explique la même source. Au terme de leur contrat, ils peuvent solliciter une résidence permanente au Québec.