Un spécialiste s'est exprimé ce dimanche 31 octobre 2021 sur une éventuelle durcissement des mesures sanitaires pour entrer en Algérie suite au rebond du coronavirus enregistré depuis quelques jours en Europe. Il s'agit du professeur Riad Mahyaoui, membre du Comité scientifique de suivi de la pandémie de Covid-19 en Algérie, qui affirmé que des dispositions seront prises dans ce sens.

L'Europe fait face depuis quelques jours à un rebond considérable de la pandémie liée au coronavirus. Le nombre des nouvelles contaminations au virus repart à la hausse dans de nombreux pays. C'est le constat qui est d'ailleurs fait pas professeur Riad Mahyaoui.

« La pandémie reprend effectivement dans de nombreux pays européens. On parle carrément d’une autre vague. La recrudescence est observée surtout en Europe de l’Est. Et même en Chine. On n'en a pas fini avec le virus », a déclaré le membre du Comité scientifique de suivi de la pandémie de Covid-19 en Algérie dans un entretien accordé au média algérien Tout-Sur-l'Algérie ce dimanche 31 octobre.

Le professeur n'a d'ailleurs pas caché son inquiétude face à cette situation. « Il est clair qu’il faut s’inquiéter parce que ce virus n’a pas montré toutes ses facettes. Et avec l’apparition de nouveaux variants, la situation pourrait effectivement être inquiétante. C’est pourquoi nous recommandons de garder la vigilance, de respecter les mesures barrières et de se vacciner ».

À lire aussi :  Le Portugal modifie sa loi pour faciliter l'immigration de travail

Il faut dire que cette recrudescence de la maladie suscite, en Algérie, les craintes d'une éventuelle fermeture des frontières ou du moins le durcissement des conditions d'accès au territoire. À ce sujet, Riad Mahyaoui a affirmé que l'heure est à la vigilance pour éviter toute mauvaise surprise à l'avenir. Il affirme alors : « Il est clair que la vigilance va être renforcée au niveau de nos frontières. Les recommandations du comité scientifique n'ont pas tellement évolué ces temps-ci, mais la vigilance est de mise ».