Après l’équipe d’Algérie de Football, qui a bénéficié de l'apport des binationaux formés en France, l'équipe nationale de Rugby pourra désormais être renforcée par des joueurs ayant joué en équipe de France. C'est ce qu'a décidé la World Rugby, l’instance qui régit le rugby international. En effet, cette dernière a décidé d’assouplir les règles pour l’éligibilité des internationaux.

La World Rugby a pris cette décision pour faciliter le changement de sélection des joueurs durant leur carrière. Cependant ces joueurs doivent répondre à plusieurs critères. Il s'agit de ne pas avoir disputé de match international pendant trois ans, être né dans le pays de la fédération dans laquelle il souhaite être transféré, ou avoir un parent ou un grand-parent né dans ce pays.

Cette nouvelle législation pourrait permettre à d’anciens internationaux tricolores de retrouver le maillot de la sélection algérienne. Elle permettra notamment à l’ancien centre des Bleus (35 sélections, entre 2008 et 2016) retraité depuis 2020 de rejoindre l'équipe algérienne. Ce dernier a déjà annoncé son intention de rechausser les crampons.

Maxime Mermoz veut aider l’Algérie, pays d’origine de sa mère, à se qualifier pour la Coupe du monde 2023. « Ce serait une fierté de faire connaître le rugby en Algérie et le rugby algérien au reste du monde. J’ai fait plus de dix ans en équipe de France. C’était génial. Mais là, c’est une autre vie, une autre démarche. Ce n’est pas personnel, c’est pour eux », a confié le joueur formé au Stade toulousain.

À lire aussi :  Algérie-Côte d'Ivoire : Sélection probable et chaînes pour voir le match

Deux autres joueurs ayant joué en équipe de France pourront également rejoindre les verts. Il s'agit de Sofiane Guitoune (32 ans, 9 sélections) et Rabah Slimani (32 ans, 57 sélections). Le centre du Stade toulousain et le pilier droit de Clermont ont tous les deux des origines algériennes. Ils ont participé à la dernière Coupe du monde avec les Bleus, au Japon en 2019. Mais ils n’ont plus été convoqués depuis la prise de fonction de Fabien Galthié à la tête du XV de France en janvier 2020. Sofiane Guitoune et Rabah Slimani seront éligibles à partir de l’automne 2022.

Et si cette règle s'applique au football ?

Cette règle décidée par la Word Rugby, si elle fait des émules dans le football, rendra l'équipe d’Algérie l'une des meilleures au monde. En effet, si la FIFA suit les traces de l'instance qui gère le rugby ; l'équipe d’Algérie pourra bénéficier des talents de plusieurs joueurs sélectionnés en équipe de France et qui ne jouent plus avec cette dernière. Ainsi, l'équipe d’Algérie pourra se renforcer de joueurs de grands talents avec de l’expérience qui avaient choisi de représenter les bleus. Cependant il faut dire que cette question n'est pas dans l'ordre du jour de la FIFA. L'instance qui gère le football mondial n'envisage pas ce genre de décisions.