À l'instar de nombreux pays qui redoutent la propagation du nouveau variant Omicron de covid-19, les États-Unis annoncent à leur tour de nouvelles règles restrictives d'entrée sur leur territoire. De nouvelles mesures qui interviennent à peine un mois après avoir réouvert leurs frontières aux voyageurs étrangers.

Face aux menaces du variant Omicron détecté en Afrique du Sud le 22 novembre dernier, les États-Unis ont décidé de fermer leurs frontières aux voyageurs de 8 pays d'Afrique australe : Afrique du Sud, Botswana, Zimbabwe, Namibie, Lesotho, Eswatini, Mozambique et Malawi.

Depuis mardi dernier, seuls les ressortissants américains et les résidents permanents aux États-Unis sont autorisés à entrer dans le pays. « Il s'agit d'une mesure de précaution en attendant d'avoir davantage d'informations au sujet du variant Omicron, qui se propage à travers l'Afrique australe », a déclaré le président américain Joe Biden dans un communiqué publié le 2 décembre.

Nouvelles mesures pour les Algériens désirant se rendre aux USA

Dans le même communiqué, il est également indiqué que « les États-Unis exigeront à partir du début de la semaine prochaine que tous les voyageurs étrangers entrant sur le territoire présentent un test négatif réalisé dans la journée précédant le départ, en plus d'être vaccinés ». Jusque-là, les autorités américaines exigent aux voyageurs vaccinés un test réalisé 3 jours avant le départ.

À lire aussi :  Remboursement des billets d'avion : des clients d'Air Algérie attendent toujours

Les nouvelles mesures pour les voyageurs étrangers voulant se rendre aux USA concernent également les Algériens. C’est ce qu’a annoncé le 5 décembre l’Ambassade américaine en Algérie. « À compter du 6 décembre, tous les voyageurs par voie aérienne, quelle que soit leur nationalité ou leur statut vaccinal, doivent présenter un test  covid-19 négatif  avant le départ effectué la veille de leur embarquement sur leur vol à destination des États-Unis », indique l’ambassade des USA en Algérie dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

« Par exemple, un passager dont le vol vers les États-Unis est à n'importe quelle heure le dimanche devrait subir un test négatif à n'importe quel moment le samedi », précise la même source qui oriente les voyageurs désirant se rendre aux USA à consulter le site https://www.cdc.gov/ pour s’informer sur les dernières mises à jour concernant les conditions de voyages aux États-Unis.