Le sacre de l’Algérie en Coupe arabe de la FIFA a fait monter la côte de nombreux joueurs algériens évoluant dans les clubs du Maghreb et du Golfe. Alors qu’ils étaient presque inconnus, des joueurs algériens font désormais la Une des médias à travers le monde, d’où l’intérêt qu’ils suscitent chez certains clubs européens.

La belle victoire de la sélection algérienne A’, constituée en majorité de joueurs évoluant dans les championnats des pays du Golfe et du Maghreb, n’a pas laissé indifférents les recruteurs de nombreux clubs européens. Alors que le mercato hivernal approche, plusieurs clubs veulent renforcer leurs effectifs, d’où l’intérêt de certains d’entre eux pour des joueurs algériens.

Partis au Qatar dans une totale discrétion en vue de disputer la Coupe arabe de la FIFA, les joueurs de la sélection algérienne ont réussi, en l’espace de ce tournoi, à épater le monde de la balle ronde. Grâce à leurs belles prestations tout au long de la compétition, avec à la clé la victoire finale, les poulains de Madjid Bougherra font aujourd’hui l’objet de convoitise de plusieurs clubs.

C’est le cas de l’attaquant Youcef Belaili, qui a décidé de rompre son contrat avec son club Qatar SC, juste après la demi-finale de la Coupe arabe, remportée par les Verts contre la sélection du Qatar. L’international algérien, qui a vu sa côte monter en flèche, a décidé de prendre attache avec la direction de son club afin de négocier la prolongation de son contrat. En position de force, Youcef Belaili a exigé une revalorisation très conséquente de son salaire ou une résiliation de son contrat, lui qui avait des touches avec plusieurs clubs européens. Face aux exigences de l’international algérien, les dirigeants du club qatari ont fini par accepter la résiliation du contrat de Youcef Belaili. Ce dernier, libre de tout engagement peut désormais négocier avec le club de son choix.

Ilyes Chetti refuse de retourner en Tunisie

L’autre joueur qui fait l’objet de convoitise de nombreux clubs est l’arrière gauche des Verts, Ilyes Chetti. Ce dernier qui évolue sous les couleurs du club tunisien ES Tunis, a été l’une des révélations de cette Coupe arabe, d’où l’intérêt de plusieurs clubs pour son recrutement. Mieux encore, Ilyes Chetti, qui se trouve actuellement en Algérie, a décidé de ne pas rejoindre son club en Tunisie.

En effet, selon plusieurs sources, l’ancien défenseur de la JS Kabylie a fait part aux dirigeants de l’ES Tunis de sa décision de ne pas poursuivre son aventure sous le maillot Sang et Or, en évoquant les problèmes de ses arriérés de salaires, impayé depuis plusieurs mois. Ilyes Chetti aurait même menacé la direction de son club actuel, l’ES Tunis, de saisir la FIFA pour réclamer ses arriérés de salaire, dans le cas où il n’aurait pas obtenu sa lettre de libération pour rejoindre un des clubs qui le veulent à l’occasion de ce mercato hivernal.