C’est une affaire qui risque de ternir encore plus l’image déjà peu reluisante de la compagnie Air Algérie. Cible de nombreuses critiques pour ses nombreux manquements, Air Algérie se retrouve au cœur d’une affaire en justice, impliquant quatre employés accusés de vol d’une somme d’argent sur un passager à bord d’un avion de la compagnie. Une affaire dont le procès a eu lieu le mardi 4 janvier 2022 au tribunal de Dar El Beida à Alger.

Les quatre prévenus exerçant comme agents de sécurité, dont le responsable d’une équipe de sécurité d’Air Algérie, ont comparu le 4 janvier devant le tribunal correctionnel de Dar El Beida pour vol d'une somme d'argent à un passager en provenance de France, rapporte le quotidien arabophone Ennahar.

Quatre agents d’Air Algérie accusé d'avoir volé de l'argent à un passager

Le procès a eu lieu suite à une enquête diligentée par la police pour faire la lumière sur le vol d’une somme d’argent à bord d’un avion d’Air Algérie, après une plainte d’un passager en provenance de France déposée en mars 2021. Le passager B. Youcef Walid, s’est rendu compte à sa descente de l'avion qu’il avait perdu une sacoche contenant ses documents et une somme d’argent. Après réclamation auprès des services de l’aéroport d’Alger, une fouille a été menée à bord de l’avion.

Et c’est un agent de sécurité d’Air Algérie qui remit finalement la sacoche en question au passager, avant que ce dernier ne découvre la disparition d’une somme d’argent. Lors de l'interrogatoire des prévenus, le chef de la brigade de sécurité d'Air Algérie a nié les charges retenues contre lui. Il a affirmé que le jour des faits il avait reçu un appel interne l'informant qu'un sac à main appartenant à un passager avait été perdu.

Les agents d’Air Algérie nient les faits devant le tribunal

L’accusé a déclaré qu'il s’est rendu en compagnie d’autres agents dans l'avion pour informer l'équipage. Cependant, après des recherches effectuées dans l’avion la sacoche en question n’a pas été retrouvée, selon ses dires. Trente minutes après, il a reçu un deuxième appel de l'administration de l'aéroport, l’informant que le voyageur attendait toujours sa sacoche perdue. Se rendant à nouveau dans l’avion en compagnie de deux policiers, précise le prévenu, la sacoche a été finalement retrouvée à côté des toilettes de l’avion.

Un policier lui confie alors la sacoche qu’il remet à son tour à son propriétaire, ajoute-t-il. Les trois autres prévenus ont tenu les mêmes propos devant le juge, en niant les faits qui leur ont été reprochés, à savoir le vol de l’argent contenu dans la sacoche du passager de l’avion d’Air Algérie. Le procureur de la République près le tribunal de Dar El Beida a requis la peine d’un an de prison ferme assorti d’une amende de 100 000 dinars à l’encontre de chacun des quatre accusés, indique la même source.