Une étudiante algérienne lance se trouve bloquée au niveau d'un aéroport en Ukraine. Dans une vidéo qu'elle a publiée le samedi 8 janvier 2022 sur les réseau sociaux, la jeune fille raconte son calvaire qui dure depuis plusieurs jours.

Il y a à peine une semaine, un scandale lié aux voyages des étudiants désirants poursuivre leurs études à l'étranger, notamment en Ukraine, a éclaté en Algérie. Cette affaire, qui a fait couler beaucoup d'encre, implique des agences qui proposaient leurs services à ces universitaires. Les dites agences empochaient de l'argent et promettaient de faire le nécessaire concernant le voyages et effectuer toutes les démarches nécessaires afin que « les clients » rejoignent dans les meilleures conditions leurs universités.

Des influenceurs algériens ont également été cités dans ce sandale. On reproche à ces derniers le fait d'avoir fait la promotion à ces agences qui ont finalement arnaqué plusieurs jeunes. Des étudiants auxquels on a promit monts et merveilles se retrouvent désormais abandonnés à leurs sorts.

Bloquée depuis le 3 janvier sans aucune explication

Le samedi 8 janvier 2021, une étudiante algérienne a publié une vidéo sur les réseau sociaux à travers laquelle elle fait écho de son calvaire au niveau de l'aéroport d’Odessa en Ukraine. La jeune fille ne dit cependant pas qu'elle a été victime d'une quelconque arnaque. Elle raconte cependant la dure situation dans laquelle elle s'est retrouvée.

Elle affirme qu'elle est arrivée dans cet aéroport le 3 janvier dans l'espoir de rejoindre l'université de la même ville. Elle a cependant été empêchée de quitter l'aéroport sans aucune explication. « On a demandé des explications pour savoir pourquoi on est empêché d’entrer alors qu’on a un visa délivré par le consulat ukrainien en Algérie. Ils ne donnent aucune explication », a-t-elle déclaré.

Depuis, la jeune fille est bloquée dans cet aéroport sans nourriture ni couverture. Elle affirme qu'elle dort à même le sol. L'étudiante algérienne, qui n'est pas seule à se trouver dans cette situation, puisque d'autres étudiants issus d'autres pays sont également bloqués, comme elle l'a souligné, a tenu à lancer un appel à toute personne qui pourrait l'aider à s'extirper de cette situation.