Des compagnies aériennes canadiennes réclament l'allégement des conditions d'entrée au Canada. Elles demandent particulièrement la levée de l'obligation d'effectuer un test de dépistage Covid-19 à l’arrivée. C'est ce qu'a rapporté lundi 17 janvier 2022 le quotidien québécois La Presse. 

Le Canada a rouvert ses frontières le mois de septembre dernier après plusieurs mois de fermeture à cause de la crise sanitaire liée au coronavirus. Les étrangers sont ainsi autorisés à voyager vers ce pays. Des restrictions ont été cependant imposées. Pour pouvoir entrer sur le territoire canadien, le passager doit démontrer qu'il a reçu, depuis au moins 14 jours, toutes les doses recommandées d’un des vaccins acceptés par le gouvernement du Canada ; à savoir ceux de Pfizer, Moderna, AstraZeneca ou Johnson & Johnson.

Le voyageur est également appelé à présenter un résultat négatif du test moléculaire de dépistage du Covid-19 effectué au plus tard 72 heures avant le vol. En plus, un test supplémentaire est exigé au moment de l’entrée sur le territoire canadien.

Des compagnies aériennes suggèrent de nouvelles mesures à l'entrée au Canada

Cette dernière restriction n'est pas du gout des compagnies aériennes canadiennes qui ont réclamé en effet sa levée. Air Canada, WestJet ainsi que l’aéroport Pearson de Toronto ont adressé une lettre au gouvernement pour lui demander de retirer cette mesure de la liste des conditions d'entrée au Canada. Selon le journal La Presse qui a rapporté l'information lundi 17 janvier 2022, ces compagnies et l'aéroport de Toronto suggèrent de revenir aux dépistages aléatoires pour les étrangers arrivant aux aéroports canadiens.

À lire aussi :  France-Algérie : Prix des vols Air Algérie en septembre 2022

Pour eux, il n'est nullement nécessaire de tester systématiquement tout le monde. Ils suggèrent ainsi de limiter le dépistage aux seuls voyageurs qui présentent des symptômes du coronavirus. Air Canada, WestJet ainsi que l’aéroport Pearson proposent par ailleurs de ne mettre en confinement que les voyageurs ayant eu des tests positifs au Covid.