À partir du mardi 7 septembre, les voyageurs étrangers du monde entier pourront de nouveau se rendre au Canada en vacances ou pour tout autre motif non essentiel. C’est ce qu’a annoncé l’Agence de la Santé publique du Canada dans un communiqué publié le 3 septembre.

« Comme annoncé le 19 juillet, le gouvernement du Canada autorisera les ressortissants étrangers entièrement vaccinés contre covid-19  qui répondent à certaines conditions à entrer au Canada à des fins discrétionnaires (non essentielles) à compter du 7 septembre 2021 », indique l’Agence de la santé publique du Canada dans un communiqué publié le 3 septembre.

Les étrangers vaccinés autorisés à voyager au Canada à partir du 7 septembre

Les voyageurs étrangers désirant se rendre au Canada devront démontrer qu’ils ont reçu, depuis au moins 14 jours, toutes les doses recommandées d’un des vaccins acceptés par le gouvernement du Canada ; à savoir ceux de Pfizer, Moderna, AstraZeneca ou Johnson & Johnson.

Les voyageurs devront aussi présenter un résultat valide du test moléculaire de dépistage du Covid-19 effectué au plus tard 72 heures avant le vol prévu ou l’arrivée au poste frontalier terrestre, ou un résultat positif à un test effectué entre 14 et 180 jours avant leur départ pour le Canada, ajoute l’agence gouvernementale canadienne.

Les “tests rapides” ne sont pas acceptés au Canada

« Les tests de détection des antigènes, souvent appelés “tests rapides” ne sont pas acceptés », a souligné l’Agence de la santé publique du Canada. Les voyageurs devront également être asymptomatiques, et être munis de l’application ArriveCAN où toutes les informations obligatoires de voyageurs devront être soumises à l’avance. Un test supplémentaire peut également être exigé au moment de l’entrée sur le territoire canadien.

Les jeunes devront se soumettre à des tests au 1er et au 8e jour de leur arrivée

De plus, les enfants de moins de 12 ans ne seront plus tenus de faire une quarantaine de 14 jours si leurs parents ou tuteurs sont entièrement vaccinés. À l’exception de ceux âgés de moins de 5 ans, les jeunes devront toutefois se soumettre à des tests de dépistage au premier et au huitième jour de leur arrivée.