Le Sénat français a voté une loi interdisant le port du voile lors des compétitions sportives en France. C'était le mardi 18 janvier 2022 à l'examen de la proposition de loi sur le sport. L'amendement a été adopté par 160 voix pour et 143 contre.

En fait ce n'est pas la première fois qu'un telle loi est votée par le Sénat en France. Au mois d'avril dernier, la chambre haute avait également adopté la même loi portant l'interdiction du port du voile lors des compétitions sportives. « Si le port du voile n’est pas explicitement interdit, on pourrait voir émerger des clubs sportifs communautaires promouvant certains signes religieux », avait alors argumenté le porteur de cet amendement Michel Savin, du parti Les Républicains.

La dite loi a alors été alors par 183 voix pour et 137 contre, malgré l'avis défavorable de la ministre des Sports Roxana Maracineanu. Celle-ci a mis en avant, pour expliquer sa position, le contrat d'engagement républicain.

Cet amendement a finalement été refusé par l'Assemblée nationale. Il n'a donc pas été appliqué. Le mardi 18 janvier 2022, les sénateurs français sont revenus à la charge pour adopter une autre fois le même amendement porté par le même parti politique (LR). Cet amendement interdit « le port de signes religieux ostensibles » lors « d'événements sportifs et compétitions sportives organisées par les fédérations sportives et les associations affiliées ».

À lire aussi :  Affaire Pegasus : L'Espagne et le Maroc ont-ils enterré la hache de guerre ?

Les défenseurs dudit amendements avancent les mêmes arguments que ceux déclarés en avril 2021 lors du premier vote. Il n'est cependant pas dit que cette loi passera. Elle sera soumise à l'Assemblée nationale pour adoption et il n'est n'est pas à écarter que la chambre basse vote encore contre cette loi contre le port de signes religieux lors des événements sportifs.