Un membre du Comité scientifique de suivi du coronavirus en Algérie plaide pour le renforcement du programme des vols internationaux de la compagnie aérienne Air Algérie. Il s'agit du docteur Mohamed Bekkat Berkani, qui a affirmé ce jeudi 3 février 2022 qu'il est temps de penser à ouvrir plus de liaisons internationales.

L'Algérie a réouvert partiellement ses frontières le 1er juin dernier, après plusieurs mois de fermeture à cause de la pandémie de Covid-19. La compagnie aérienne Air Algérie a ainsi repris ses liaisons vers certains pays. Appliquant le principe de réciprocité, les compagnies desservant l'Algérie ont également été autorisées à reprendre le service.

Le nombre de vols a cependant été jugé insuffisant. Des voix n'ont pas tardé à s'élever pour réclamer plus de vols internationaux et aussi davantage de liaisons. Les autorités algériennes ont commencé à répondre favorablement à cette doléance en renforçant graduellement le programme de vols et le nombre de pays desservis.

Vint cependant le variant Omicron, qui a failli tout chamboulé. Le chef de l'État Abdelmadjid Tebboune a même évoqué « une fermeture des frontières » lors d'une réunion du gouvernement. Il avait appelé par ailleurs à renforcer le contrôle au niveau des ports et aéroports.

Pour Berkani, il est temps d'ouvrir plus de liaisons internationales

Cette mesure a été appliquée sur le champs, les frontières ont été maintenues ouverte et les compagnies aériennes et maritimes ont continué à desservir le pays. Cela dit, pour le membre du Comité scientifique de suivi du coronavirus en Algérie Bekket Berkani, les autorités algériennes doivent penser à autoriser plus de vols désormais.

À lire aussi :  Aéroport d'Oran : Changement pour les vols internationaux

« Je pense qu’il est temps de penser à ouvrir plus de liaisons internationales, notamment avec les pays qui abritent une grande communauté algérienne comme la France. Il y a des impératifs économiques mais aussi sociaux. Les mesures sanitaires aux frontières étant suffisantes, rien n’empêche une augmentation des vols », a déclaré le docteur Mohamed Bekkat Berkani dans une entrevue au site algérien Visa Voyage Algérie (VVA).