Y a-t-il une chance que l'Algérie en finisse avec le Covid-19 dans quelques semaines ou quelques mois ? Personne ne peut le dire avec certitude, ni en Algérie, ni ailleurs dans le monde. Mais certains spécialistes pensent que c'est une hypothèse probable. C'est le cas du Professeur Ryad Mahiaoui, membre du Comité de suivi de la pandémie de coronavirus, qui se dit optimiste sans avoir un avis tranché.

En effet, lors d'un entretien accordé à la chaîne DZ News, le Pr Mahiaoui se base sur la réalité de la pandémie pour se projeter dans l'avenir. « Nous voyons que les contaminations connaissent une baisse, jour après jour et qu'il n'y a pas d'hospitalisations et pas beaucoup de décès. Donc, nous pouvons être optimistes et dire que peut-être, à l'arrivée de l'été prochain, le virus disparaîtra nchallah », a affirmé le Professeur Ryad Mahiaoui.

Cependant, le spécialiste estime que la disparition du coronavirus l'été prochain n'est pas encore une certitude, même si cela reste son vœu. Pour lui, « ce n'est qu'une théorie pour l'instant, et nous aimerions qu'elle devienne réalité. C'est une théorie partagée dans tous les pays du monde, et même en Algérie où certains experts disent que nous sommes à la fin de la pandémie ». « Mais, il n'y a rien qui garantit scientifiquement que nous sommes à la fin de la pandémie », a-t-il précisé.

À lire aussi :  Voici le Top 10 des youtubeurs algériens les plus suivis

Il faut dire que les contaminations connaissent une certaine stabilité ces derniers jours en Algérie, surtout après le pic des 2500 contaminations enregistrées, il y a environ trois semaines. En effet, le nombre de contaminations tourne autour de 400 cas, depuis quelques jours et les spécialistes espèrent une nouvelle décrue, notamment avec l'arrivée du printemps.