C'était prévisible : l'attaque russe sur l'Ukraine a eu un effet immédiat sur les prix du pétrole sur le marché mondial. Si avec la menace d'une action armée, les cours de l'or noir ont frôlé les 100 dollars le baril, ils les ont largement dépassés ce jeudi matin, après le déclenchement des hostilités.

En effet, les cours du Brent de la Mer du Nord, référence pour le pétrole algérien, ont fait un bond de 8,04 % en quelques heures, atteignant 105,38 dollars le baril à 12 h 00. C'est que les marchés ont ouvert avec un baril à 98,08 dollars, après avoir clôturé la veille à 97,54 dollars, selon le site spécialisé Boursorama qui publie les cours en temps réel.

Cours du pétrole à midi, le 24 février 2022

Cours du pétrole à midi, le 24 février 2022

La hausse des prix du pétrole va-t-elle se poursuivre ?

Il faut dire que le cours du pétrole est monté jusqu'à 105,79 avant de baisser. C'est ce qui est arrivé pratiquement le mercredi 23 février, quand le prix du baril a dépassé les 99 dollars, avant qu'il ne fasse un large recul pour descendre à moins de 97 dollars. Il n'est pas sûr que les cours de l'or noir poursuivent leur envolée ce jeudi, mais il est clair que même s'ils reculent, ce ne sera pas une forte chute. Bien au contraire, si le conflit armé se poursuit en Ukraine, il y a de fortes chances que la hausse se poursuive dans les jours ou les semaines à venir.

À lire aussi :  Comment le séisme en Turquie fait grimper les prix du pétrole

Il importe de relever que cette flambée du prix du pétrole était attendu depuis que la crise entre la Russie et l'Ukraine, avec le conflit russo-occidental en toile de fond, a connu des escalades successives. La détermination de l'OTAN à intégrer l'Ukraine a finalement amené Vladimir Poutine à reconnaître l'indépendance de deux républiques de l'est de l'Ukraine et à autoriser l'armée russe à mener une « mission de maintien de la paix » sur le territoire ukrainien.

Ces manœuvres ont engendré une forte hausse des cours du pétrole. Et l'opération militaire déclenchée ce jeudi a largement conforté cette tendance haussière. Cependant, ce conflit en Europe de l'Est n'est pas le seul facteur favorisant cette hausse du prix du pétrole. Il y a également des facteurs économiques qui ont fait flamber les cours de l'or noir. Notamment, la relance économique dans le monde encouragée par la levée des restrictions sanitaires que beaucoup de pays ont adoptée en raison de l'amélioration de la situation sanitaire.