L'attaquant de l'OGC Nice, Andy Delort, s'est exprimé mercredi 23 février 2022 sur sa situation par rapport à la sélection d'Algérie. Invité à l'émission Rothen s'enflamme diffusée sur RMC sport, le niçois est revenu sur l'épisode  de sa mise à l'écart et affirmé qu'il ne ferme pas la porte à un retour en équipe d'Algérie. 

Andy Delort n'a pas été appelé en sélection depuis quelques mois. L'entraineur national, Djamel Belmadi a décidé en fait de l'écarter. Il lui reproche d'avoir privilégié son club au détriment de la sélection.  « Il y a 4 ou 5 jours, il m'envoie un message […] en me disant vouloir privilégier son club parce qu'il veut devenir titulaire. Il estime qu'il va devoir se battre avec Dolberg et Gouiri. Et que pour ça, il doit mettre l'équipe nationale entre parenthèses, mais uniquement pendant un an. Donc pas de CAN », avait expliqué  Belmadi le 7 octobre dernier lors d'un point de presse.

« Ca m’a fait énormément de mal tout ce qui a été dit »

La décision d'Andy Delort a suscité alors un tollé en Algérie. Les supporteurs des Verts l'avaient virulemment critiqué sur les réseaux sociaux. Mercredi 23 février 2022, l'attaquant de Nice a évoqué cet épisode lors de son passage dans l'émission « Rothen s'enflamme » sur RMC Sports. Il a affirmé que ce qu'a été dit sur lui l'a profondément touché.

À lire aussi :  CHAN 2023 : L'Algérino et Zaho pour la cérémonie de clôture

« Sur le moment, ça m’a fait énormément de mal tout ce qui a été dit. J’ai toujours respecté et je respecterai toujours la sélection et les Algériens. C’était un moment où je sortais de Montpellier et j’arrivais à Nice avec de la concurrence. Maintenant, on verra ce qui se passera dans le futur », a déclaré en effet Andy Delort qui a tenu à remercier « les algériens pour leurs messages de soutien ». A-t-il fait une croix sur l'équipe d'Algérie, lui a t-on demandé. « Non, non, du tout ! », a rétorqué l'ancien buteur de Montpellier. Ce dernier espère ainsi retrouver les Verts un jour.