Le Parlement européen a accepté, aujourd'hui, la candidature faite par l'Ukraine pour une procédure d'urgence afin que le pays puisse intégrer l'Union européenne dans les plus brefs délais. Un vote a eu lieu ce mardi 1er mars à 15:30 et la résolution a été approuvée par 637 votes pour.

Le Parlement européen a condamné l'agression russe et a exprimé sa solidarité avec le peuple ukrainien et ses souffrances. Le Parlement, qui a reçu l'ambassade d'Ukraine et sa délégation, a affirmer agir et soutenir les enquêtes internationales sur les crimes de guerre commis par l'armée russe en Ukraine, ainsi que les sanctions qui en découleraient.

Après avoir rappelé les sanctions appliquées à la Russie (comme la censure des médias russes pour propagande, la déconnexion de la Russie du système interbancaire SWIFT et la sanction d'oligarques russes sur le territoire européen), la présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, a reconnu la perspective d'une Ukraine membre de l'Union européenne et a affirmé que la candidature du pays pour rejoindre l'Union sera traitée.

Une proposition de résolution a été déposée à la suite d’une déclaration du vice-président de la Commission/haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité. La résolution proposée contient un ensemble de 46 prises de position, d'amendements et de condamnations.

Entre autre, l'Union européenne « (1) condamne avec la plus grande fermeté l’agression militaire illégale, non provoquée et injustifiée de la Fédération de Russie contre l’Ukraine et l’invasion de cette dernière par la Fédération de Russie, ainsi que l’implication de la Biélorussie dans cette agression ». De même, l'UE « (2) exige de la Fédération de Russie qu’elle mette un terme immédiat à toutes les activités militaires en Ukraine ».

En réponse à la demande ukrainienne de rejoindre l'Union européenne dans les plus brefs délais et de lancer une procédure d'admission spéciale, le Parlement européen « (34) demande aux institutions de l’Union de faire en sorte d’accorder à l’Ukraine le statut de candidat à l’Union européenne, conformément à l’article 49 du traité sur l’Union européenne et sur la base de ses mérites, et, dans l’intervalle, de continuer à œuvrer à son intégration dans le marché unique de l’Union, conformément à l’accord d’association ». Le texte de la résolution a été approuvé par 637 votes pour, 13 contre et 26 abstentions.