Depuis l'ouverture partielle des frontières suivie du renforcement du programme de vols d'Air Algérie, les Algériens ne cessent de dénoncer la cherté des billets, mais également le comportement de la compagnie nationale de transport aérien. Selon un voyageur à bord d'un avion de la compagnie nationale, le vol qu'il a pris est parti vide. Il affirme que le prix du billet oscille entre 600 et 700 euros.

Sur une vidéo publiée ce mercredi 6 avril, le voyageur a affirmé que ce vol a eu lieu le 4 avril et qu'on est en plein mois de ramadan. Il a également indiqué que l'avion est presque vide en montrant l'image qui confirme ses dires. « L'avion est vide. L'avion est vide carrément », a-t-il martelé en ajoutant « et ils vendent des billets à 600 euros… »

Cette vidéo reflète un comportement des compagnies aériennes qui préfèrent partir vides au lieu de baisser les prix des billets dans une conjoncture d'une forte demande sur les vols en direction de l’Algérie. Cependant ce voyageur qui a dénoncé ces faits ne mentionne pas de quel vol il s'agit, mais il est très probable que ce soit un vol venu de France étant donné que le prix annoncé est dans la moyenne des prix appliqués à partir de ce pays.

Il faut souligner que depuis la reprise des vols plusieurs scandales dans ce sens ont éclaté. En janvier dernier la chanteuse et comédienne Kenza Morsli avait  dénoncé une tentative « d'escroquerie » selon ses propos. Ce scandale concerne la vente des fiches sanitaires. « Cette situation m'a beaucoup énervée, parce qu’un chef d'escale doit aider les gens et non pas les escroquer », avait déclaré la chanteuse, ajoutant que « la fiche sanitaire si vraiment elle était obligatoire ; ils (les responsables d'Air Algérie, NDLR) vont te la donner, ils ne vont pas te la vendre. Ils vont te vendre une feuille ? L’essentiel je fais cette vidéo pour les gens qui voyagent pour les alerter sur ces comportements. Ils ne doivent pas acheter ce document ».