À l'instar de plusieurs pays européens, la Belgique met fin aux restrictions de voyage liées à la pandémie de covid-19. C'et ce qu'a annoncé l'ambassade de Belgique en Algérie ce mardi 24 mai sur sa page Facebook. Ainsi, les voyageurs à destination de ce pays de l'Union européenne ne seront plus soumis à certaines contraintes à l'entrée du Royaume.

L'ambassade annonce donc la fin de l’interdiction des voyages non-essentiels à partir du lundi 23 mai 2022. Cette décision implique la fin de l’obligation de présenter un certificat de vaccination, de rétablissement ou un test négatif à l’arrivée en Belgique. Elle annonce également la fin de l’obligation de remplir en ligne et de présenter un Personal Locator Form (PLF), la fin du testing aux jours 1 et 7 ainsi que la fin de la quarantaine de 10 jours.

Cependant, la communiqué indique que « la suppression de ces obligations ne s'applique pas aux voyageurs qui proviennent d'un pays à très haut risque (Variant of Concern). Pour eux, les règles actuelles continuent de s'appliquer ». L'ambassade souligne qu'« il n'y a actuellement aucun pays classé comme pays à très haut risque ».

Les voyageurs à destination de la Belgique sont donc soulagés. Ce pays emboîte le pas au Royaume Uni, qui a décidé de mettre fin à toutes les mesures de restrictions liées à la pandémie de covid-19 depuis le 18 mars 2022. Cette levée en cascade des mesures sanitaires est annonciatrice d'un retour à la normale après plus de 2 années de crise sanitaire qui a impacté considérablement le secteur des voyages.

À lire aussi :  Algeria Airlines : Air Algérie a-t-elle besoin de changer de nom ?

Il faut rappeler que jusque-là, les passagers en provenance d'un pays étranger, y compris l'Algérie, étaient soumis à certaines règles avant et après l’arrivée en Belgique. C’est le cas notamment pour les voyageurs non vaccinés. En effet, tout voyageur de plus de 12 ans n'ayant pas achevé son schéma vaccinal contre le covid-19, et quel que soit le pays de sa provenance, devait présenter le résultat négatif d'un test PCR ou d'un test antigénique. Le test devait être effectué 48 heures avant le départ et les voyageurs, vaccinés ou non, étaient obligés de remplir en ligne un formulaire PLF 48 heures avant le départ.