Le dossier de l'importation de véhicules neufs continue à traîner en Algérie. Malgré toutes les annonces faites par différents responsables, le cahier de charge nécessaire pour les concessionnaires intéressés par l'opération n'est pas encore publié. Annoncé au plus tard avant la fin du premier trimestre 2022, ce cahier de charge est encore dans les tiroirs du ministère de l'Industrie. Les concessionnaires ne cessent de tirer la sonnette d'alarme sur les retards accumulés depuis plus de deux ans. C'est dans ce contexte que le directeur général de développement industriel et de la compétitivité industrielle au ministère de l'Industrie, Ahmed Zayed Salem, a révélé une avancée dans ce dossier.

En effet, le responsable au ministère de l'Industrie s'est exprimé lors d'un séminaire organisé par la Confédération algérienne du Patronat Citoyen (CAPC) sur le dossier de l'importation de véhicules neufs. Ahmed Zayed Salem a affirmé que bientôt les concessionnaires pourront importer des véhicules de l'étranger. Dans son discours, le directeur général de développement industriel et de la compétitivité industrielle a annoncé que son ministère se prépare à rendre public ce cahier de charge.

Ahmed Zayed Salem a également indiqué que  les autorités concernées ont décidé de mettre en place un cahier des charges pour chaque classe de véhicule. Il a expliqué que chaque classe de voiture va être traitée différemment. Le responsable a également affirmé que ce dossier est en phase finale sans pour autant donner une date précise. Il a souligné que des experts du département participent à l’élaboration des différents cahiers des charges de l’industrie automobile afin de les finaliser dans les meilleurs délais.

Il faut rappeler que ce n'est pas la première fois qu'un responsable au ministère de l'Industrie donne un espoir aux concessionnaires ainsi qu'à leurs clients. Ce dossier, qui traîne depuis plus de 2 ans, ne trouve pas de solutions malgré les promesses des différents ministres de l'Industrie et également celle du chef de l'État Abdelmadjid Tebboune.