Le président du Paris Saint-Germain, Nasser Al-Khelaïfi, a pris la parole, mardi 21 juin, pour s'exprimer sur l'éventuelle arrivée de l'ancien entraîneur du Real Madrid, Zinedine Zidane, sur le banc parisien cet été. Dans un entretien accordé au journal le Parisien, le patron du PSG a lâché ses vérités sur ce sujet. 

Zinedine Zidane au PSG est un feuilleton qui a tenu en haleine non seulement les supporteurs du club de la capitale française, mais aussi tous les amateurs de la balle ronde en France et ailleurs, durant toute la saison 2021/2022. L'ancien ballon d'or et champion du monde avec les tricolores en 1998 a été annoncé avec instance sur le banc parisien, depuis le début de la saison.

À chaque fois que le club trébuche en championnat ou en Ligue des Champions, le nom de Zidane est évoqué pour remplacer Mauricio Pochettino à la tête de la barre technique du club. L'absence d'une information officielle n'a fait qu'alimenter la rumeur. En effet, les dirigeants du PSG, encore moins Zinedine Zidane, ne se sont jamais exprimés sur le sujet.

« On n’a jamais parlé avec lui », Nasser Al-Khelaïfi lâche ses vérités sur Zidane

Chose désormais faite puisque le président du PSG, Naser Al- Khelaïfi lui-même, a enfin pris la parole pour s'exprimer sur cette affaire. Dans un entretien qu'il a accordé au journal Le Parisien, paru mardi 21 juin, ce dernier a affirmé qu'il n'a jamais été question de Zidane au PSG.

À lire aussi :  Belmadi, Mahrez, Slimani... : Quand l'arrogance devient la norme

« J’adore Zidane, c’était un joueur fantastique, d’une classe incroyable. Un entraîneur exceptionnel aussi avec trois Ligues des Champions. Mais je vais vous dire une chose : on n’a jamais parlé avec lui, ni directement ni indirectement. Beaucoup de clubs s’intéressent à lui, des équipes nationales aussi, mais nous, on n’a jamais discuté avec lui. Quand je dis « nous », c’est le PSG. Moi, je suis le président du PSG et je n’ai jamais discuté avec lui. On a choisi une autre option. On a choisi un entraîneur qui sera le meilleur pour ce que nous voulons mettre en place », a déclaré en effet le président du Paris Saint-Germain. Voilà donc ce qui mettra définitivement fin à ce feuilleton qui n'a que trop duré. Une fin heureuse pour les Marseillais.