Les demandes de visas Schengen devront passer au système numérique d'ici quelques années. L'option est en effet étudiée par la Commission européenne afin de faciliter les démarches des voyageurs souhaitant accéder à l'un des pays membres de l'UE. Une proposition a été faite dans ce sens en mai dernier.

Déposer une demande de visa Schengen relève actuellement d'un parcours de combattant pour nombre de citoyens, dont les Algériens. Ces derniers doivent déposer leurs dossiers au niveau du consulat du pays concerné ou passer par des prestataires de services tiers. Parfois, les demandeurs font des centaines de kilomètres pour s'y rendre.

Une fois que la demande est déposée, le postulant est appelé à attendre jusqu'à 2 mois pour avoir une réponse. « La moitié des personnes qui viennent dans l'UE avec un visa Schengen considère que la demande de visa est fastidieuse, un tiers doivent parcourir de longues distances pour le demander », a déclaré d'ailleurs la commissaire européenne aux affaires intérieures, Ylva Johansson.

Pour cette dernière, « il est grand temps que l'UE fournisse une plateforme de demande de visa européen rapide, sûre et en ligne pour les citoyens des 102 pays qui ont besoin d'un visa pour se rendre dans l'Union ».

À lire aussi :  Métiers en tension en France : L'Afrique redoute un exode de ses médecins

Demande de visa Schengen : Ce qui devrait changer à l'horizon 2025

C'est ainsi qu'une proposition pour passer au numérique a été effectuée par la Commission européenne. Si cette proposition est adoptée, ce qui est d'ailleurs fort probable, le demandeur de visa Schengen n'aura plus à se déplacer ni à passer par un intermédiaire pour compléter son dossier. Il déposera sa demande et fournira toutes les informations le concernant en ligne. Une plateforme européenne unique serait mise à la disposition des postulants.

Selon le nouveau système, qui devra être mis en œuvre à partir de 2025, le visa sera fourni sous la forme d'un code-barres 2D signé de manière cryptographique, au lieu de la traditionnelle vignette physique.