Après deux années de disette en raison de la crise sanitaire, le secteur du tourisme au Maroc commence à sortir la tête de l'eau. Le nombre de visiteurs au royaume et les recettes sont en nette progression, cette année. En effet, selon la Direction des études financières et des prévisions au ministère du tourisme, les recettes et le nombre de touristes ont nettement augmenté en 2021 et 2022, mais restent toutefois loin derrière les performances d’avant Covid.

Ces chiffres confirment donc la reprise du secteur du tourisme au Maroc. Ainsi, ces recettes ont augmenté de 123,3 % au cours de l’année 2021, notamment grâce aux Marocains résidant à l'étranger (MRE). Cette reprise en 2021 s'est poursuivie avec un rythme plus soutenu en 2022. Elle s'est traduite par une augmentation des recettes de plus de 300 % au mois d’avril et plus de 500 % en mars, culminant à un montant total de 13,6 milliards de dirhams (1,3 milliard de dollars). Ce montant reste toutefois inférieur de 4 milliards de dirhams à ce qui a été enregistré durant la même période en 2019, souligne la même source.

En ce qui concerne le  nombre de touristes ayant voyagé au Maroc, il a également quadruplé à fin du mois de mai 2022, par rapport à la même période en 2021, passant de 500 mille à 2,3 millions, indique la même direction qui explique que 51 % des voyageurs étaient des touristes étrangers tandis que 49 % étaient des MRE. Ce chiffre reste cependant en baisse de près de 50 % par rapport à la période d’avant-Covid.

À lire aussi :  Air Algérie bouscule la Royal Air Maroc en Afrique avec son nouveau programme de vols

 

Il faut dire que le Maroc a beaucoup investi dans la relance de ce domaine. Le ministère du tourisme a, en effet, réorienté les interventions de la Société marocaine d'Ingénierie touristique (SMIT) vers des investissements touristiques qui répondent davantage aux exigences des touristes, en exploitant une étude réalisée par l'Office national marocain du tourisme sur les attentes des touristes marocains et étrangers. Il faut aussi signaler  que le secteur touristique au Maroc a connu une embellie depuis la reprise des vols internationaux.