La grève des personnels navigants de la compagnie française Transavia a grandement perturbé son programme de vols. La grève, annoncée pour la période du 13 au 17 juillet, a provoqué un nombre important d'annulations, au détriment des clients. La présidente directrice générale de la compagnie low-cost a publié une lettre d'excuses.

« Je tenais, au nom de Transavia France, à présenter nos sincères excuses à tous les passagers concernés par les annulations de vols, suite à l'appel à la grève du 13 au 17 juillet 2022. Nous savons combien l'annulation d'un vol perturbe les projets et peut remettre en cause un séjour particulièrement attendu », a d'emblée indiqué Nathalie Stubler, la patronne de Transavia France, précisant : « Chez Transavia, nous sommes attentifs au service du client, et actuellement, nous ne sommes pas à la hauteur de notre promesse et nous le regrettons ».

Dans son communiqué, Nathalie Stubler tente d'expliquer la situation en jetant la balle au camp des initiateurs du mouvement de grève. Transavia a été contrainte d'annuler plusieurs vols, environ 30 %, durant cette grève lancée par les hôtesses de l'air et les stewards. « Cet appel à la grève intervient malgré un accord signé, après plusieurs mois de dialogue, par trois organisations syndicales, dont l'unique organisation représentative. L'accord signé permet des avancées immédiates pour nos personnels et nous engage dans un calendrier de travail pour les prochains mois », a-t-elle affirmé pour responsabiliser les grévistes dans les désagréments subis par les voyageurs.

À lire aussi :  Il devait faire la ligne Oran-Paris : Un avion d'Air Algérie dérouté vers Lyon

Transavia s'engage à rembourser les vols annulés

La PDG de Transavia France n'a pas manqué de faire savoir que le personnel de la compagnie aérienne reste mobilisé pour accompagner les passagers et assurer le maximum de vols. Elle a aussi indiqué que le service client de cette filiale d'Air France a été renforcé « pour traiter toutes les demandes et rechercher des alternatives pour [les] passagers ». « Nous nous engageons enfin à rembourser les sommes dues, conformément à la réglementation, dans les meilleurs délais même si nous avons conscience qu'ils sont plus longs qu'habituellement », a-t-elle ajouté.

Pour rappel, le personnel navigant de Transavia a annoncé, le dimanche 10 juillet, un mouvement de grève programmé du 13 au 17 juillet[1]Vols France-Algérie : Grève annoncée chez Transavia. Environ 30 % des vols de cette compagnie ont été annulés, y compris des vols de et vers l'Algérie. En fait, les vols entre la France et l'Algérie ne pouvaient pas échapper aux annulations, surtout qu'ils sont nombreux à être opérés par Transavia, qui assure des vols à partir de Paris-Orly, Nantes, Lyon et Montpellier.