La compagnie maritime nationale Algérie Ferries a repris les balades en mer dans la baie d'Alger. Selon un communiqué publié, vendredi 29 juillet, sur son site Internet et sa page Facebook, la compagnie maritime algérienne a fait savoir que ces balades en mer devait reprendre le même jour, à raison de deux sorties quotidiennes avec une escale, et ce, à bord d'une embarcation adéquate à ce genre de sorties.

En effet, les balades en mer que la compagnie Algérie Ferries organise désormais dans la baie d'Alger se feront à bord du High Speed Craft Seraïdi, un petit navire à grande vitesse idéal pour des sorties divertissantes en mer. "L'ENTMV, Algérie Ferries informe que les balades en mer reprendront aujourd'hui, vendredi 29 juillet 2022, à bord du High Speed Craft Seraïdi", a affirmé la compagnie maritime dans son communiqué.

De La Pêcherie à La Pérouse, en passant par les Sablettes

Algérie Ferries, promenade dans la baie d'Alger 2022-08

Algérie Ferries, promenade dans la baie d'Alger. Août 20221. Attention : Le trajet sur l'image est fourni à titre d'exemple et ne représente pas le trajet que suivra le rapide Seraïdi d'Algérie Ferries.

Algérie Ferries précise dans son communiqué que les balades sont programmées à raison de deux sorties par jour. La première est prévue à 10 heures alors que la seconde doit avoir lieu à 14 heures. Les balades démarreront de la Pêcherie, du côté de la Casbah et Bab-el-Oued, pour finir du côté de Tamentfoust (La Pérouse), entre Bordj El Bahri et Aïn Taya. Le High Speed Craft Seraïdi d'Algérie Ferries fera cependant une escale aux Sablettes, près de Belouizdad et Husseïn Dey.

Seraïdi, Passenger Ship, IMO: 9623049, MMSI: 605056220

Seraïdi. Source : Vessel Finder

Il faut dire que la compagnie maritime algérienne n'a pas donné d'autres détails sur ces sorties qui ne manqueront pas de réjouir les Algérois mais aussi les habitants des wilayas limitrophes, à l'instar de Boumerdes, Tipaza et Blida. Aucune indication n'a été avancée, par exemple, sur les prix des billets. Il est vrai que les prix pratiqués avant l'apparition de la pandémie de coronavirus étaient plutôt symboliques, avec 100 dinars pour les adultes et 50 dinars pour les enfants. Mais à l'époque, les balades organisées à bord du Capitaine Morgan ne faisaient pas d'escales aux Sablettes.