La compagnie aérienne Air France-KLM a enregistré ses premiers bénéfices depuis la période d'avant la pandémie de coronavirus. Selon la presse française, le groupe franco-néerlandais a dégagé des profits au deuxième trimestre de cette année 2022, après plusieurs trimestres successifs de pertes, qui ont contraint ses dirigeants à contracter des prêts des États français et néerlandais.

Le groupe Air France-KLM reste convalescent malgré des chiffres positifs en ce deuxième trimestre de l'année, affirme le quotidien français Le Figaro. Avec 324 millions d'euros de bénéfices, Air France-KLM fait beaucoup mieux que le premier trimestre qui l'a vu enregistrer une perte de 228 millions d'euros. Mais la compagnie franco-néerlandaise ne soufflera que le jour où elle remboursera totalement sa dette vis-à-vis de la France et des Pays-Bas.

Cela n'empêche pas les dirigeants de la compagnie de se réjouir de ces résultats. Comme le directeur général du groupe, Ben Smith qui évoque des « résultats meilleurs qu'attendu ce trimestre ». En fait, Air France-KLM a fait des bénéfices plus élevés que ses concurrents, notamment le groupe IAG, la maison mère des compagnies British Airways et Iberia.

Air France-KLM a anticipé l'ampleur de la demande

Comment cette compagnie a-t-elle enregistré de tels résultats ? C'est le sens de l'anticipation de ses dirigeants qui a fait qu'Air France-KLM prend l'avantage sur ses concurrents. À commencer par croire que la demande allait être forte à la sortie de la crise sanitaire. Malgré la vague du variant Omicron, Air France n'a pas hésité à proposer un plus grand nombre de sièges parce que ses dirigeants étaient convaincus que les passagers allaient se ruer sur le transport aérien. Au deuxième trimestre, Air France-KLM a ainsi rétabli 82 % de ses capacités de la période d'avant la pandémie.

À lire aussi :  Air Algérie renforce son programme avec des vols supplémentaires

Selon le DG de la compagnie franco-néerlandaise, « le taux de remplissage de (nos) cabines premium (première et classe affaire) sur le long-courrier dépasse maintenant le niveau de 2019 ». Il faut savoir que les compagnies aériennes gagnent beaucoup d'argent avec ces sièges particuliers, très prisés par les voyageurs d'affaires. Et ils étaient nombreux à avoir choisi Air France-KLM pour leurs voyages, ainsi que les particuliers fortunés qui aiment voyager dans de très bonnes conditions.