La nationalisation de Djezzy a coûté 682 millions de dollars à l'État algérien

Djezzy

L'entreprise néerlandaise VEON, anciennement VimpelCom Ltd, a annoncé, vendredi 5 août sur son site internet avoir finalisé la transaction de ses actions au sein de Djezzy Algérie. VEON a reçu environ 682 millions de dollars de la part du Fonds national d'investissement (FNI), qui a racheté ses parts à l'État algérien et en tant que partenaire majoritaire de l'Omnium Telecom Algérie SPA, qui détient l'opérateur téléphonique Djezzy.

« L'annonce de ce jour représente la finalisation d’une transaction annoncée le 1er juillet 2021, quand VEON a annoncé avoir exercé son option de vente pour vendre l’intégralité de sa participation de 45,57 % dans sa filiale algérienne, Omnium Telecom Algérie SpA, au Fonds national d’investissement (FNI). Omnium détient l’opérateur de réseau mobile algérien Djezzy », a en effet indiqué l'entreprise néerlandaise dans son communiqué.

« Le cash reçu de cette transaction renforce encore la position de VEON en termes de liquidités. Au 4 août 2022, le total de la trésorerie et des dépôts du groupe VEOB a augmenté et a atteint 3,1 milliards de dollars », a ajouté le même communiqué, dont le PDG Kaan Terzioglu a parlé d'une étape importante dans la stratégie du groupe.

« Aujourd’hui, nous avons finalisé la vente de notre participation dans Djezzy à notre partenaire FNI, marquant une étape importante dans notre stratégie de rationalisation du portefeuille de VEON. Sous la direction de Matthieu Galvani, l’équipe de Djezzy a construit un opérateur de télécommunications exemplaire, qui continuera à contribuer à servir l’Algérie avec des services de premier ordre », a indiqué le patron de VEON, remerciant également l'équipe de l'opérateur téléphonique Djezzy pour son « travail acharné » et le Fonds national d'investissement pour « un partenariat réussi ».

Retour en haut
Share via
Copy link