L'affaire « Future Gate », qui concerne l'escroquerie aux visas d'études dont ont été victimes des dizaines d'étudiants, connait enfin son épilogue. Le verdict du procès en appel est tombé, ce mardi 9 août, avec un acquittement pur et simple en faveur de l'influenceuse kabyle Numidia Lezoul. Les autres influenceurs, Rifka et Stanley, sont condamnés à 6 mois de prison ferme et quitteront donc, ce mardi, la prison.

En effet, le verdict du procès en appel est tombé ce mardi et l'accusé principal dans cette affaire, Oussama R., a écopé d'une peine de 6 ans de prison ferme. Il est reconnu coupable d'escroquerie, mais il a été innocenté de l'accusation de blanchiment d'argent. Sa mère, ex-député, a également été condamnée dans cette affaire à une année de prison dont 6 mois fermes.

L'histoire de l'influenceuse Numidia Lezoul a ému beaucoup d'Algériens, particulièrement ses fans parmi les 4 millions d'abonnés sur le réseau social Instagram. Beaucoup n'ont pas hésité à dénoncer un acharnement contre la jeunesse et contre la féminité. Pour les fans de Numidia Lezoul, ce n'est pas l'influenceuse qui était ciblée par le procès, mais plutôt l'utilisation des réseaux sociaux en toute autonomie.

Pour rappel, les influenceurs Numidia Lezoul, Farouk Boudjemline, alias Rifka, et Mohamed Aberkane, alias Stanley, étaient poursuivis pour escroquerie aux visas d'études pour avoir fait la promotion de l'activité du principal accusé, Oussama R. En première instance, ils avaient été condamnés à une année de prison ferme[1]Affaire « Future Gate » : Le verdict tombe pour Numidia Lezoul et Rifka après leur procès tenu le 9 juin 2022. Le procureur près le tribunal de Dar el Beïda, à Alger, avait requis la même peine. De son côté, le principal accusé avait écopé de 7 ans de prison ferme, assortis d'une amende d'un million de dinars.

À lire aussi :  France : Voici les meilleures villes étudiantes 2022

References