Introduction

Le chanteur français d'origine algérienne Slimane a été interdit d'entrer au Maroc. L'artiste qui allait se rendre au royaume chérifien pour passer le mois de ramadan a été prié de rebrousser chemin. Sur son compte Instagram, le chanteur a expliqué les raisons.

Qui est Slimane ?

Slimane, de son nom complet Slimane Nebchi, est né en 1989 à Montfermeil, en Seine-Saint-Denis. Cet auteur-compositeur-interprète s'est révélé à la France en 2016, après avoir gagné la cinquième saison de l'émission musicale de TF1 « The Voice : la plus belle voix ».

Dans un entretien accordé au magazine d'actualité hebdomadaire français, en janvier dernier, Slimane avait évoqué ses origines algériennes de par ses grands parents qui ont émigré en France. « Ce sont mes grands-parents qui ont émigré. De Biskra, côté paternel ; Ghazaouet, côté maternel. Ils sont venus au début des années 1960 en banlieue parisienne, pour travailler dans les usines à charbon de Montfermeil », avait-il indiqué.

Sur sa relation avec le pays de ses grands-parents, il avait révélé qu'il allait « régulièrement en Algérie, au minimum tous les deux ans. A Oran, Biskra, Ghazaouet, les berceaux de ma famille. J’ai l’amour de l’Algérie, comme de la France. J’ai essayé de prendre le meilleur des deux (...). Je me rends compte que cette Histoire avec un grand H, la colonisation, la guerre d’Algérie, je la vis avec plus de recul que mes grands-parents et parents », avait-il déclaré.

À lire aussi :  France : Le coût de la vie pour les étudiants en forte hausse

Slimane : interdit de rentrer sur le territoire du royaume marocain

Alors qu'il souhaitait se rendre au Maroc pour passer quelques jours , Slimane a été refoulé à la frontière. Le chanteur s'était pourtant récemment rendu à Marrakech, où il a notamment beaucoup travaillé pour la sortie prochaine de son nouvel album. Alors qu'il souhaitait retourner au Maroc, le chanteur français aux origines algériennes a raconté, en stories Instagram, que tout ne s'était finalement pas passé comme prévu.

En effet, il a expliqué qu'il s’est vu opposer un refus catégorique de poser le pied sur le sol marocain à cause des dernières mesures restrictives prises par le Maroc afin de lutter contre la propagation de la pandémie du coronavirus. « Pour tous ceux qui se posaient la question, on ne peut pas rentrer au Maroc, de tous les autres pays, quand on a un passeport français. Je viens de me faire recaler », a expliqué Slimane sur sa story. C’est donc un retour en France obligatoire qu'a du effectuer Slimane, en attendant que le Maroc autorise de nouveaux l'entrée des étrangers sur son sol.

La situation exacte sur place

Si Slimane souhaitait effectivement se rendre auprès des siens, ses espoirs paraissent aujourd’hui bien minces. Mais la situation semble avoir évolué au plus grand regret des touristes et bien sûr des actuels du tourisme marocain. Depuis le début de la pandémie de Covid-19, le Maroc avait effectivement imposé des mesures sanitaires très strictes. S’il était possible de se rendre dans le pays en avion, toutes les liaisons maritimes étaient déjà fermées depuis plusieurs mois. À part les marchandises, aucun passager n’était plus autorisé à embarquer sur les bateaux à destination des côtes marocaines. Des ports d’habitude très fréquentés comme ceux d’Algésiras ou de Tarifa, en Espagne, n’ont plus vu le moindre client depuis presque un an.

À lire aussi :  Classement de Shanghai 2022 : Les universités d'Afrique du Nord absentes

Pourtant, les liaisons aériennes étaient maintenues. Pour preuve, Slimane était encore à Marrakech en compagnie de son amie Vitaa il y a quelques semaines. Tout comme un grand nombre d’autres stars aperçus près de la place Jemaa El-Fna durant la saison hivernale en France. Mais aujourd’hui, tout le tourisme marocain est à l’arrêt pour une période indéterminée. Il existe ainsi une stricte limitation des déplacements dans l’ensemble du royaume. Les étrangers sont donc empêchés pour l’instant de rejoindre l’état du Maghreb. Depuis le 30 mars à 23h59, les autorités marocaines auraient ainsi suspendu toutes les liaisons aériennes entre le pays et la France. Des mesures restrictives dont Slimane a visiblement été victime.

Un mois très important pour lui

Slimane espérait en effet pouvoir rejoindre sa famille pour le mois du ramadan. Car celui-ci doit effectivement commencer dans quelques jours. Il se révèle d’une importance capitale pour tous les musulmans. Néanmoins, le chanteur devra visiblement se résoudre à rester en France durant cette période. Une véritable déception pour l’artiste, tout comme pour un grand nombre d’autres personnes désireuses de rejoindre les leurs pour cette semaine consacrée au jeune, à la prière et à l’aumône. Et bien évidemment à la famille.

Mais même en dehors de la période sacrée du ramadan, Slimane aime de plus en plus se retrouver au Maroc. Comme il l’expliquait récemment sur Instagram, il peut retrouver sur place :  » Un peu de bonheur dans ce monde de fous « . L’ancien candidat de The Voice semblait ainsi véritablement se réjouir d’être à nouveau au Maroc. Des espoirs rapidement mis à mal par ces nouvelles mesures restrictives mises en place. Il lui faudra donc s’armer de patience afin de pouvoir retrouver la douceur de vivre et le climat plutôt clément du royaume de Mohammed VI. À moins qu’une dérogation ne lui soit accordée et qu’il trouve enfin une solution pour réaliser ce voyage tant espéré.

À lire aussi :  Classement de Shanghai 2022 : Les universités d'Afrique du Nord absentes