La compagnie aérienne Alitalia met définitivement les clés sous le paillasson. La crise financière qui l'a secoue depuis l'apparition du coronavirus a finalement eu raison d'elle. La compagnie a annoncé l'annulation de tous ses vols programmé à partir du 15 octobre prochain.

« Alitalia sous l'administration extraordinaire à partir de minuit le 25 août ne vend plus de billets pour les vols à partir du 15 octobre », a indiqué en effet Alitalia dans un communiqué publié sur sa page Facebook, le 24 août dernier. Elle tient toutefois à rassurer ses clients qui ont déjà réservé leurs vols.

« Dans le même temps, elle enverra une communication rapide et directe, par courriel, aux clients qui ont acheté des vols au départ du 15 octobre. La note inclut les instructions pour la gestion des billets », a souligné en effet la même compagnie qui a invité ses clients à visiter leur site pour plus d'informations.

Les algériens concernés par la faillite d'Alitalia

La même compagnie affirme que les billets déjà achetés pourront être remboursés. « Afin d'assurer une protection complète des consommateurs, il sera possible de remplacer le vol par un autre équivalent opéré par Alitalia avant le 14 octobre ; sinon le remboursement intégral du billet sera également possible ».

À lire aussi :  Le Portugal modifie sa loi pour faciliter l'immigration de travail

À l'instar des passagers de différents pays, les Algériens sont aussi concernés par la décision subite prise par ladite compagnie. Il faut savoir qu'Alitalia fait partie des compagnie qui desservent l'Algérie dans le cadre de la réouverture partielle des frontières. En effet, au moins 250'000 personnes prévoyaient de voyager avec Alitalia après le 15 octobre prochain, a rapporté le journal Corriere Della Sera, cité par Euronews. Ces passagers devront ainsi entreprendre les démarches nécessaires pour se faire rembourser.

La compagnie ITA prend le relais

Il est à noter que Alitalia va être remplacée par une autre compagnie. Il s'agit de l'entreprise publique ITA (Italia Trasporto Aereo) qui devait commencer la vente des billets à partir de ce jeudi 26 août 2021. La nouvelle compagnie, qui a acheté 52 appareils d'Alitalia, commencera à voler à partir du 15 octobre prochain. Celle-ci desservira plusieurs destinations, dont l'Algérie et les pays de l'Afrique du Nord.