L’Association du transport aérien international (IATA), qui représente les intérêts des compagnies aériennes, recommande désormais aux États dans le monde de faire du certificat numérique Covid de l’Union européenne (UE) leur norme pour les certificats de vaccination numériques. C’est ce qu’a indiqué un responsable de l’IATA, le dimanche 29 août.

« Le DCC (Digital Covid Certificate) a été livré en un temps record pour faciliter la réouverture des États de l’UE aux voyages. En l’absence d’une norme mondiale unique pour les certificats de vaccination numériques, il devrait servir de modèle pour les autres pays qui cherchent à mettre en œuvre des certificats de vaccination numériques pour faciliter les voyages et les avantages économiques associés », a déclaré, le dimanche 29 août, Conrad Clifford directeur général adjoint de l’IATA, au site spécialisé dans le transport aérien Air Journal.

Le certificat numérique Covid (DCC) de l’UE devrait servir de modèle pour les autres pays

Un certificat numérique Covid (DCC) de l’UE est une preuve numérique attestant qu’une personne : a été vaccinée contre le Covid-19, ou a reçu un résultat de test négatif, ou s’est rétablie du Covid-19. Le certificat est officiellement lancé le 1er juillet 2021 par l'Union européenne, il est émis par les États membres ou leurs services.

Le certificat Covid de l’UE : tous les critères pour qu’il soit efficace affirme l’IATA

En l’absence d’une norme mondiale unique pour les certificats de vaccination numériques, jusqu’à 60 autres pays cherchent à utiliser le DCC pour leur propre certification, affirme l’IATA. En outre, le certificat Covid numérique est un excellent modèle, car il est conforme aux dernières directives de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et est entièrement pris en charge par l’IATA Travel Pass.

Selon le responsable de l’IATA, le DCC de l’UE remplit tous les critères pour qu’il soit efficace. « Son format est flexible, il peut être en format papier ou numérique. Il contient toutes les informations essentielles et peut facilement être authentifié grâce à sa signature numérique », affirme-t-il.

« La Commission européenne a construit une passerelle à travers laquelle les données cryptées utilisées pour signer les DCC et requises pour authentifier les signatures de certificats peuvent être distribuées à travers l’UE », ajoute-t-il.

Le DCC de l’UE peut être utilisé en dehors des aéroports

Un autre avantage du DCC est qu’il peut être utiliser pour entrer non seulement dans les aéroports ou pour embarquer dans un train, mais aussi pour avoir accès aux musées, aux salles de concert et aux stades.