Le comité scientifique et technique au Maroc a recommandé le recours à une troisième dose vaccinale contre le Covid-19 à partir du mois prochain. Dans des déclarations à la presse, Dr Moulay Said Afif, membre du comité, a confirmé mardi 7 septembre cette recommandation.

Sur recommandation du Comité scientifique et technique de la vaccination, le Maroc poursuivra la campagne de vaccination par une troisième dose de vaccin à partir du mois d’octobre. En premier lieu seront ciblés les personnes âgées, les malades chroniques et le personnel de santé.

Une troisième dose de vaccin est donc nécessaire pour renforcer leur immunité, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du mardi 7 septembre. Et de préciser que cette catégorie de personnes « ne doit recevoir une troisième dose du même vaccin que quatre semaines après la deuxième dose ».

Le Comité scientifique recommande une troisième dose du vaccin contre le Covid au Maroc

Dans ce sillage, rappelle le quotidien, le Maroc a autorisé une multitude de vaccins (AstraZeneca, Sinopharm et autres) et s'est suffisamment approvisionné pour atteindre un taux de vaccination de 70 % de la population et assurer, en même temps, la troisième dose pour les catégories ciblées.

Autant dire que le plan du Comité scientifique et technique de la vaccination se concrétise, permettant au Maroc de sortir de la crise pandémique. Et ce, poursuit le quotidien, « grâce à la vision royale et aux efforts déployés par les différents intervenants dans le cadre de la lutte contre la pandémie ».

À lire aussi :  France : Voici les meilleures villes étudiantes 2022

15,7 millions de personnes sont complètement vaccinées au Maroc

D’ailleurs, ajoute le quotidien, « aujourd’hui, la courbe de l'épidémie est entrée dans une phase descendante et pas moins de 15,7 millions de personnes sont complètement vaccinées », selon les dernières statistiques du ministère de la Santé.

Il est à noter que des pays, comme la France et l’Italie, ont déjà décidé de vacciner les mêmes catégories avec une troisième dose après la propagation du variant Delta, connu pour sa transmission rapide.

Jeudi 2 septembre, le bureau régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique a annoncé que le Maroc faisait partie, en compagnie de la Tunisie, des pays africains qui ont atteint l’objectif mondial de vaccination, fixé à 10 % des groupes les plus vulnérables à l’infection au Covid-19 avant fin septembre.