L'international algérien Riyad Mahrez a été encore une fois laissé sur le banc des remplaçants par son coach Pep Guardiola. Le capitaine des verts qui disputait son 150e match sous les couleurs des Citizens n'a fait son entrée qu'à la 80e minute de jeu, ce samedi 25 septembre 2021, à l'occasion du choc de son équipe Manchester City contre Chelsea en match comptant pour la 6e journée de la Premier League. 


Riyad Mahrez a rejoint Manchester City durant le mercato estival de l'année 2018 de provenance de Leicester. Ce samedi 25 septembre, il a disputé son 150e match avec son club. Il a été cependant laissé de nouveau sur le banc des remplaçants. C'est la cinquième fois de suite que le joueur algérien n'est pas titularisé en championnat cette saison.

Guardiola a-t-il perdu confiance en lui ? Ce n'est certainement pas le cas sachant que le technicien espagnol a tendance à faire tourner son effectif. Il n'est d'ailleurs pas à écarter que Riyad Mahrez soit aligné d'entrée face au PSG mardi prochain en Ligue des Champions.

Le champion d'Afrique a certainement appris la méthode Guardiola, lui qui est aujourd'hui l'un des joueurs les plus anciens de l'effectif de City. Il faut dire que Mahrez a connu des hauts et des bas depuis qu'il a rejoint cette équipe avec laquelle il a gagné notamment deux titres de champions d'Angleterre (2019-2021).

À lire aussi :  Coupe du monde 2022 : Paris boycotte et coopère au même temps avec le Qatar

Mahrez avec Man City : 43 buts et 39 passes décisives en 150 matchs

Il a cependant réussi à tirer son épingle du jeu à maintes reprises en se montrant décisif lors de plusieurs matchs. Riyad Mahrez a inscrit 43 buts et délivré 39 passes décisives sous les couleurs de Manchester City. Le capitaine des Verts a toutes les chances de soigner ses chiffres et son palmarès à l'avenir.

Il est à souligner que les hommes de Pep Guardiola ont réussi à prendre leur revanche ce samedi face à Chelsea en emportant le match sur le score étriqué d'un but à zéro, sur une réalisation de Gabriel Jesus en seconde période. Pour rappel, c'est cette même équipe qui a privé Mahrez et ses coéquipiers de la Ligue des Champions la saison dernière en les battant en finale.