Le sélectionneur national Djamel Belmadi a rendu publique, samedi 2 octobre, la liste des joueurs retenus pour la double confrontation face au Niger, dans le cadre de la qualification pour le Mondial FIFA-2022, zone Afrique. Une absence de taille a été relevée dans la liste des Verts. Celle-ci saute aux yeux, sachant que le concerné brille de mille feux avec son club en championnat de France de Ligue 1. Il s’agit de l’attaquant de l’OGC Nice Andy Delort.


Depuis l’annonce de la liste des 25 joueurs algériens retenus pour les deux prochains matchs des éliminatoires du Mondial FIFA-2022, face au Niger, le 8 octobre à Blida et le 12 octobre à Niamey, une seule question revient chez les observateurs et les supporters algériens : pourquoi Djamel Belmadi n’a pas fait appel à l’attaquant Andy Delort ?

Brillant ces dernières semaines sous le maillot de son nouveau club l’OGC Nice, en Ligue 1 française, Andy Delort ne figure pourtant pas dans la liste des joueurs retenus par le sélectionneur national Djamel Belmadi. Plusieurs motifs plus ou moins convaincants avaient été avancés concernant la non-convocation d’Andy Delort. Certaines sources évoquaient entre autres des publications sur Instagram par le joueur qui n'auraient pas été appréciées par son coach.

Mais la vérité est certainement à chercher ailleurs que sur les réseaux sociaux. En effet, plusieurs sources médiatiques ont révélé la véritable raison de la mise à l’écart par Djamel Belmadi d'Andy Delort.

Voici la raison de la mise à l’écart d’Andy Delort

Selon Bein Sports, citant le site L'Algérie Aujourd'hui, cette mise à l'écart de l'attaquant Andy Delort serait liée à une clause dans le contrat signé récemment par le joueur avec l’OGC Nice suite à son transfert de Montpelier. Selon une source citée par le média, Djamel Belmadi a appris qu'Andy Delort aurait accepté de renoncer à la prochaine CAN au moment de s'engager avec les Aiglons.

« Christophe Galtier ne pouvait pas se permettre de signer un joueur de nationalité sportive africaine une année de CAN. Il a déjà quatre joueurs, et pas des moindres, qui devront quitter le club pendant au moins un mois pour aller faire la prochaine CAN, à savoir Atal, Boudaoui, Kamara et Lemina », indique une source anonyme, citée par le même site. Reste à savoir maintenant quelle sera l’explication que donnera le sélectionneur national Djamel Belmadi à la non-convocation de l’attaquant Andy Delort, à l’occasion de sa conférence de presse prévue ce jeudi 7 octobre à Alger.