Le dernier livre du polémiste Éric Zemmour, La France n’a pas dit son dernier mot, publié le 16 septembre dernier, est sur le point de devenir un best-seller en France. Un mois après sa sortie en libraire, le livre fait déjà un carton en France. Un succès qui a déjà valu une belle fortune au probable candidat à la prochaine présidentielle française.

L'ancien chroniqueur de CNews avait écoulé 80 000 exemplaires de son nouveau livre dès la première semaine et s’est installé numéro 1 du Top 20 des livres les plus vendus en France, selon l’institut GfK pour Livres Hebdo.

Après avoir écoulé 130 000 exemplaires de son ouvrage La France n’a pas dit son dernier mot en deux semaines, Éric Zemmour a vu les ventes de son dernier livre retomber à 35 000 unités en troisième semaine, selon un décompte effectué le 7 octobre par La Parisien.

Plus d'un million d'euros pour Éric Zemmour

Mais financièrement, cela reste une très belle opération pour Éric Zemmour qui ne collabore plus avec Le Figaro ni avec CNews ou Paris Première suite à sa mise à l’écart récemment par ces médias en raison de son engagement pour l’élection présidentielle d'avril 2022.

Selon Le Parisien, Éric Zemmour a déjà empoché plus d'un million d’euros  grâce aux ventes de son livre. Une somme folle, qu'il doit en partie à ses talents de négociateur, car grâce « à des connaissances haut placées, notamment chez Editis », selon la même source.

À lire aussi :  Visites et gestes diplomatiques : L'Occident veut s'assurer les faveurs d'Alger

Sur un livre vendu 20 euros, 10 euros reviennent au distributeur et 10 euros à la maison d’édition. Fin négociateur, Éric Zemmour, qui a vu son contrat avec Albin Michel rompu, aurait obtenu 55/45. « Une prouesse pour un livre auto-édité ! » s’exclame Le Parisien.

Sur chaque livre vendu, Éric Zemmour touche ainsi 45 % du prix hors taxe de son essai, soit 9,45 euros. « Selon nos calculs, Éric Zemmour toucherait donc 8 euros par livre contre 3 euros environ quand il était chez Albin Michel. Il en a vendu 165 000 exemplaire à ce jour, ce qui lui permet de toucher la bagatelle de 1,3 million d’euros », précise le quotidien français.