Le feuilleton de international algérien Andy Delort, écarté récemment de la sélection nationale par l'entraîneur Djamel Belmadi pour avoir préféré se consacrer à son club au détriment des Verts ne semble pas connaitre son épilogue. En effet, après la sortie de Djamel Belmadi le 14 octobre où il avait tiré à boulets rouges sur le joueur et son club, voila que le coach de l'OGC Nice prend la parole ce vendredi 15 octobre pour répondre sèchement au sectionneur algérien.

Djamel Belmadi, qui avait déjà critiqué la semaine passée la décision d'Andy Delort de mettre la sélection algérienne entre parenthèses pendant un an, a de nouveau attaqué le joueur de l’OG Nice le 14 octobre sur la chaine française RMC Sport.

Questionné par Jérôme Rothen, l'animateur de l'émission « Rothen s'enflamme » sur l'éventualité de voir Andy Delort à nouveau convoqué chez les Verts après tout ce qui s’est passé, le coach des Verts n’avait pas mâché ses mots. « C'est la grosse blague de l'année ! C'est ou de la grosse stupidité, ou le culot qui n'a pas de limite […] Dire qu'il va mettre l'équipe nationale entre parenthèses et qu'il privilégie le club car il y a de la concurrence… Il me parle de la concurrence à Nice, mais il n'accepte pas celle qu'il y a en équipe nationale », lâche Belmadi.

À lire aussi :  FIFA : Voici le classement officiel de l'Algérie en octobre 2022

Le coach de l'OG Nice répond à Djamel Belmadi

Lors d’une conférence de presse tenue le vendredi 15 octobre, au lendemain des déclarations fracassantes de Djamel Belmadi, qui ont visé l'international algérien Andy Delort, le coach de l'OG Nice, Christophe Galtier, a tenu à défendre bec et ongle son joueur. « Belmadi, je l'ai connu quand il était joueur. Il était déjà excessif. Hier (jeudi 14 octobre, ndlr), je l'ai encore trouvé très excessif. Qu'il s'occupe de son équipe et nous laisse travailler sereinement », a lâche Christophe Galtier ce 15 octobre devant les journalistes en réponse au sélectionneur algérien.

Le patron de la barre technique de l’OG Nice est également revenu sur les accusations selon lesquelles l'OGC Nice ne voudrait pas envoyer ses joueurs en sélection, particulièrement à l'équipe nationale algérienne qui compte 3 internationaux à l’OGC Nice ; à savoir Delort, Atal et Boudaoui. « On est en train de créer un climat malsain et dangereux autour de l'OGC Nice. Mettre la responsabilité sur le club, c'est malhonnête. C'est trop facile de dire que le Gym ne veut pas envoyer ses joueurs en sélection », a affirmé Christophe Galtier.

Pour rappel, outre les critiques visant Andy Delort, Djamel Belmadi a également exprimé, sur RMC Sport, des doutes concernant les dirigeants de l’OGC Nice concernant la convocation des autres internationaux algériens. « Sans faire la balance, j’ai parlé avec le directeur sportif de Nice, Julien Fournier. Il m'a dit : Nous, on le dit à nos joueurs. Même à Youcef Atal, qui est déjà en sélection. Il lui a dit : Nous, on souhaiterait que tu n’ailles pas en sélection », a en effet déclaré Djamel Belmadi.